Héraldique : apprendre à lire les blasons

Comment décrypter les blasons, les écus, les armoiries et les armes ?

En héraldique, le blason identifie son porteur et peut être représenté sur un écu, une armure, une bannière ou encore un tabar.
Voyons comment décrypter les blasons et comprendre le vocabulaire associé à leur descriptions très précises.

L’écu

L’écu (rappel du bouclier) est défini par son chef, sa pointe et ses flancs (bande médiane). Il peut être composé de 3 types d’émaux, de couleurs, de métaux et de fourrures. Il peut être orné également de 3 types de figures, naturelles, artificielles ou chimériques.

Il peut être partitionné par 3 lignes verticales et 3 lignes horizontales soit 9 zones.

Il existe des symboles réservés : l’aigle Impérial, le lion et la croix pour l’Église, la fleur de lys pour le Royaume.

Les formes nombreuses sont celles des boucliers existants, rond, carré, triangulaire, rectangle, losange ou ajouré pour laisser passage à une lance de tournoi. La forme traditionnelle rappelle celle d’un cœur.

Au travers de cet article, découvrons ensemble comment correctement lire et comprendre les blasons, ce qu’on appelle scientifiquement la héraldique (science des blasons), une sous-discipline de l’Histoire dont les tenants sont de plus en plus rares !

Les parties de l’écu

Le chef (partie haute):  canton dextre (droit) du chef, chef et canton senestre (gauche) du chef.

Les flancs (partie médiane):  flanc dextre, abîme (centre ou cœur), flanc senestre.

La pointe (partie basse): canton dextre (droit) de la pointe, pointe et canton senestre (gauche) de la pointe

L’écu étant sensé être porté comme un bouclier, la partie décrite comme dextre (droite) est en fait à gauche pour l’observateur.
Ainsi, le canton dextre du chef est la partie en haut à gauche, et le canton senestre de la pointe est la partie en bas à droite.

Les partitions principales de l’écu

Le champ ou plain signifie que l’écu est uni.

Écu plain héraldique blason
Écu plain

Les partitions de l’écu ou quartiers de l’écu peuvent se réaliser de neuf manières.

Les partitions principales
Partie Césure médiane verticale
Coupé Césure médiane horizontale
Tranché Césure du chef dextre à la pointe senestre
Taillé Césure du chef senestre à la pointe dextre
Écartelé Association d’une Partie et d’un Coupé
Écartelé en sautoir Association d’un Tranché et d’un Taillé
Écu sur le tout Une forme d’écu au milieu du champ

 

Les différentes partitions de l'écu blason.
Les 9 partitions de l’écu / blason.

 

 

Les partitions ternaires

L’écu est divisé en 3 parties appelés les tiercés.

Partitions ternaires de l'écu blason héraldique
Les partitions ternaires de l’écu, de haut en bas et de gauche à droite: tiercé en fasce, tiercé en pal, tiercé en bande, tiercé en barre, tiercé en pairle, coupé mi-parti en pointe, coupé mi-parti en chef, parti mi-coupé à dextre, parti mi-coupé à senestre. Les chiffres dans chaque partie de l’écu indiquent l’ordre du blasonnement.

 

Les  partitions ternaires
Tiercé en fasce 3 parties horizontales (se lit de gauche à droite)
Tiercé en pal 3 parties verticales (se lit de haut en bas)
Tiercé en bande 3 bandes tranchées (se lit du haut/droit au bas/gauche)
Tiercé en barre 3 bandes taillées (se lit du haut/gauche au bas/droite)
Tiercé en pairle Partitionné en « Y » (se lit haut, gauche puis droite)
Coupé mi-parti en pointe 1 césure médiane horizontale et 2 bandes verticales en pointe
Coupé mi-parti en chef 1 césure médiane horizontale 2 deux bandes horizontales en chef
Coupé mi-parti à dextre 1 césure médiane verticale et 2 bandes à dextre
Coupé mi-parti à senestre 1 césure médiane verticale et 2 bandes à senestre

 

Les autres partitions possibles

Ces partitions sont plus rarement utilisées et ont l’originalité d’afficher des courbes. Elles sont employées non pas sur des écus mais sur des vêtements. Voici quelques exemples:

Exemples de partitions courbées pour les blasons des vêtements.
Exemples de partitions courbées pour les blasons des vêtements.

Les répétitions

Les répétitions sont des découpages appliqués aux partitions (principales ou ternaires) qui ont aussi la forme des partitions.

Les combinaisons possibles sont très nombreuses, chaque partition peut-être découpée en 32 pièces ! Ces cas sont rarissimes voire inexistants, mais possibles théoriquement.

Exemples de découpage de partitions d'un blason.
Exemples de découpage de partitions d’un blason.
Les répétitions
Partie (2 pals) le Palé (6 pals) le Vergetté (10 pals)
Partie (2 pals) le Fascé (6 fasces) le Burelé (10 fasces)
Coupé (2 fasces) le Bandé (6 bandes) le Coticé (10 bandes)
Taillé (2 barres) le Barré (6 barres) le Coticé en barre (10 barres)

Pour illustrer et rendre cela un peu plus intelligible, on dit d’un blason divisé en 2 parties verticales (pals) qu’il est en Partie, puis Palé de 4 pièces (pour 4 bandes verticales), puis Palé (6), puis Palé de 8 pièces, pour enfin finir Vergetté (10 pals).

Les traits de séparation

Les partitions et les séparations peuvent être marquées par une simple différence de couleur, ou par un trait d’une troisième couleur, plus ou moins épais. C’est le cas également pour les pièces et les meubles que nous verrons juste après ce chapitre.

A gauche: séparation sans trait, à droite: séparation avec un trait noir.
A gauche: séparation sans trait, à droite: séparation avec un trait noir.

Les traits ne sont pas forcément des lignes droites. Voici les formes les plus courantes:

Formes les plus courantes de séparation entre les partitions du blason.
Formes les plus courantes de séparation entre les partitions du blason.

On peut donc retrouver un blason “parti d’argent et d’azur crénelé de sable” (le nom des couleurs est évoqué un peu plus bas dans l’article) avec découpage crénelé comme ceci:

Blason parti d’argent et d’azur crénelé de sable.
Blason parti d’argent et d’azur crénelé de sable.

Les pièces

La pièce est une charge. Autrement dit, c’est une composante supplémentaire très courante que l’on peut retrouver sur un écu. Sa forme est purement géométrique (à la différence du Meuble, qui est souvent une illustration, un dessin), et elle peut parfois se superposer à des partitions de même forme.
De plus, une pièce possède forcément un ombré qui peut être de sable (noir), mais pas forcément.
Les pièces sont des figures fixes du blason. Les Principales ou Honorables sont au nombre de 9.

Les 9 pièces Honorables
La Fasce Bande horizontale
Le Pal Bande verticale
Le Chef Partie haute pleine horizontale
La Bande Bande oblique de haut/gauche à bas/droit
La Barre Bande oblique de haut/droit à bas/gauche
Le Chevron En forme de v inversé ^
La Bordure Bordure autour de l’écu
L’Orle Bordure intérieure
L’Écusson Réduction de l’écu (en cœur, appelé « sur le tout »)

 

Il existe aussi d’autres pièces.

Les autres pièces de l’écu
Le Sautoir Combinaison d’une Bande et d’une Barre
La Burèle Fasce plus fine
La Trangle Burèle plus fine
La Devise Trangle plus fine
La Champagne Chef en partie basse
La Comble Chef plus fin
La Plaine Champagne plus fine
La Vergette Pal plus fin
La Cotice Bande plus fine
La Traverse Barre plus fine
L’étai Chevron plus fin
Le Filet Pièce la plus fine qui s’utilise dans toutes les directions

(Fasce, Pal, Barre ou Bande)

La Filière Une Bordure de la largeur d’un Filet
Les Jumelles 2 Filets
Les Tierces 3 Filets

 

Ensuite, nous trouvons quatre croix principales.

Les croix

Croix de Malte
Croix Pattée
Croix Alésée
Croix Crénelée

 

Enfin, une attention particulière est posée sur les branches des croix.

 

Les autres terminaisons des branches de la croix
Bourdonnée Boule
Pommetée Petite boule
En Croissant Croissant
En Trèfle Trèfle
Ancrée Divisée en 2
Hendée Divisée en 3
Fourchetée En fourchette
Acornée En 2 cornes
Fleurée Fleur
Fleurdelysée Fleur de Lys
Fichée Pointe
Cordioflorée Cœur pointe vers le centre de la croix
Panelée Cœur pointe vers l’extérieur de la croix
Fléchée Flèche triangulaire
Potencée Barre perpendiculaire
Peronnée Trapèze partie large à l’extérieur
Recroisettée Croix

 

Les émaux

Les émaux (pluriel de émail) est le nom donné aux métaux et aux couleurs utilisées en héraldique.

Il existe trois règles dans la constitution d’un blason:

  • Il est interdit de positionner un métal sur un métal.
  • Il est interdit de positionner une couleur sur une couleur.
  • Il est interdit de positionner une fourrure sur une fourrure.

La lumière doit venir éclairer le blason d’en haut à gauche.

On ne juxtapose pas des émaux identiques (d’où problème des Tiercés)

Les blasons en infraction à ces règles sont appelés à l’enquerre, et sont généralement la conséquence d’un haut fait (exemple : armes du roi de Jérusalem, Croix d’or sur champ d’argent)

 

Le nom des couleurs des blasons

 

Nom médiéval Couleur actuelle Valeurs associées
Gueule Rouge Mars, rubis, amour, désir de servir la patrie
Sable Noir Saturne, diamant, tristesse
Sinople Vert Vénus, émeraude, santé, espérance, liberté
Azur Bleu Jupiter, saphir, beauté, fidélité, persévérance
Orangé Orange
Pourpre Violet
Couleurs utilisées en plus en Angleterre
Tanné Marron
Sanguine Rouge sang
Couleurs utilisées en plus en Allemagne
Fer Gris

 

Les métaux

 

Métal Couleur Valeurs associées
Argent Blanc Lune, perle, netteté, pureté, sagesse
Or Jaune Soleil, topaze, intelligence, vertu, prestige

 

Les fourrures ou pannes

Hermine ou contre-Hermine.
Vair ou contre-Vair.

Les meubles

Ce sont des figures mobiles du blason.

Figures géométriques
Tourteau rond de couleur plein
Besant rond de métal plein
Annelet anneau
Losange Losange
Macle Losange évidé
Fusée Losange allongé
Triangle Triangle isocèle
Dent Triangle pointe en bas
Étoile 5 branches, 1 pointe haute
Molette Étoile à 6 branches évidée au centre (mollette d’éperon)

 

Figures classiques
Lion Lion
Léopard Lion avec la tête de face
Aigle Aigle
Fleur de Lys Fleur de Lys

 

Ces figures sont associées à des formulations en fonction de leur orientation ou de leur posture.

 

Formulations associées
Rampant Se tenant debout, cherchant à attraper
Regardant Rampant mais avec les pattes avant rassemblées
Sautant Rampant mais avec la tête en arrière
Couché Couché
Passant Comme marchant
Arrêté Passant mais avec les pattes avant rassemblées
Assis Assis
Dormant Couché avec la tête endormie
Accroupi Rampant mais assis sur ses pattes arrières rassemblées
Acculé, cabré Rampant pour les chevaux et autres équidés
Furieux Rampant pour les taureaux
Saillant Rampant pour les cerfs
Courant Chien ou cheval en posture de course (allongée)
Ailé Avec des ailes
Auréolé Avec une auréole
Démembré Sans membres
Massacre Tête osseuse de face
Rencontre Tête de chair de face

 

On en parle que si elle n’est pas naturelle.

Contourné regarde à droite
Tourné regarde à gauche
Versé regarde en bas

 

Lorsqu’il y a plusieurs figures, on indique:

Affrontés Face à face
Adossés Dos à dos

 

Enfin, quelques éléments supplémentaires pour qualifier les meubles, nommés appendices.

Couard Queue entre les jambes
Diffamé Sans queue
Dragonné Queue de dragon
Mariné Queue de sirène
Senestrochère Armé à gauche
Dextrochère Armé à droite

 

Les blasons peuvent être ornés de figures fantastiques.

 

Figures fantastiques en héraldique
Dragon Lézard volant à 4 pattes
Guivre Lézard volant à 2 pattes
Salamandre Amphibien lié au feu
Griffon Aigle avec 4 pattes de lion
Cockatrice Dragon à tête de coq, muni de 2 à 4 serres d’aigle
Basilic Lézard au regard pétrifiant
Hydre Lézard avec plusieurs têtes (2 à 8)
Sphinx Lion à buste de femme
Centaure Cheval à buste d’homme
Pégase Cheval ailé
Chimère Chèvre avec une tête de lion et une queue de dragon
Phénix Oiseau de feu
Licorne Cheval doté d’une corne

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dictum venenatis, eget quis, elit. vel, mi, Curabitur