Créer son propre moyen mnémotechnique

8

Créer son propre mnémonique c’est évidemment possible !

Suivez le guide !

Je Retiens au travail !
La vache intelligente, par Yack.

La mnémotechnie, c’est l’art de la mémoire : trier et ordonner des informations, les associer à une image, un jeu de mots, une liste, une phrase ou encore un son plus facile à retenir. Cette association permet de se rappeler des informations initiales plus facilement qu’en les apprenant par cœur.

Trois étapes sont nécessaires pour réaliser un bon mnémonique: lister, organiser et composer.

Première étape: lister ce que l’on veut retenir.
Cela peut-être une liste de courses, des dates d’évènements historiques, des planètes, des formules mathématiques… tout est possible !

Deux possibilités s’offrent à vous: soit l’ordre de la liste est important, soit il ne l’est pas.
Dans les domaines de l’histoire ou de la géographie par exemple, préférez ordonner votre liste par rapport à un référent; chronologiquement ou d’Ouest en Est (ou Nord au Sud).
Dans d’autres domaines, comme ceux de la grammaire ou de l’orthographe, vous pouvez ordonner vos informations comme vous le jugez le plus simple (ex: les conjonctions de coordination peuvent s’apprendre dans n’importe quel ordre)

Pour illustrer notre propos nous allons utiliser créer un mnémonique permettant de mémoriser les dynasties chinoises. Ce mnémonique “pur jus” est inventé au fur et à mesure de la rédaction de cet article !

Première étape, il faut lister l’objet que nous souhaitons apprendre: les fameuses dynasties chinoises.
Il y en a en plus beaucoup: plus de vingt familles ont disputé le trône de Chine pendant près de 4000 ans !
Avant -2070, il y eut la période dite des Trois Augustes et des Cinq Empereurs, ensuite se sont succédé les Xia, Shang, Zhou (occidentaux et orientaux), Qin, Han, Xin, Han, la période des Trois Royaumes de Chine, les Jin (occidentaux et orientaux), les dynasties du Nord et du Sud, Sui, Tang, la période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, les Song (Nord, Sud), Liao, Jin, Yuan, Ming et enfin Qing. La dynastie Qing prend fin en 1912.

Seconde étape, il faut ordonner la liste.
Comme il s’agit d’Histoire, le référent est important. Prenons comme angle d’approche une vision chronologique et partons des Trois Augustes pour terminer, 4000 ans plus tard, avec la Dynastie Qing.

Troisième étape et non des moindres, la composition.
Il faut faire aller son imagination et composer une phrase ou une suite de termes compréhensible, mémorisable et qui renvoie directement la la longue liste plus indigeste de la première étape.

L’idéal est de trouver la manière la plus simple à vos yeux pour vous remémorer ces éléments plutôt que d’apprendre la liste par coeur.
Par facilité, de nombreux trucs mnémotechniques consistent à prendre la première lettre de chaque mot à mémoriser (et parfois les suivantes) et d’en faire une phrase.

Dans cet exemple, nous avons choisi cette méthode et avons écrit une phrase en utilisant une correspondance entre la première lettre des mots avec celle d’une dynastie ou d’une période.

Voici le truc: “Les trois augustes Xia Shang et Zhou qui, honte à eux, ont horreur des Trois Royaumes de Chine, jouent du Nord au Sud au sudoku, au bord des étangs. Écoutant entre cinq et dix sons par jour, ils possèdent des liasses jaunes de yens et mangent des quetsches.”

Pour mieux distinguer les familles royales, voici la même phrase avec une lettre majuscule qui renvoie directement vers la dynastie concernée: “Les Trois Augustes Xia Shang et Zhou qui, Honte à euX, ont Horreur des Trois Royaumes de Chine, Jouent du Nord au Sud au Sudoku au bord des éTangs. Écoutant entre Cinq et Dix Sons par jour, ils possèdent des Liasses Jaunes de Yens et Mangent des Quetsches.”

Pour: Trois Augustes, Cinq Empereurs, Xia, Shang, Zhou (occidentaux et orientaux), Qin, Han, Xin, Han, Trois Royaumes de Chine, Jin (occidentaux et orientaux), Dynasties du Nord et du Sud, Sui, Tang, Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, Song (Nord, Sud), Liao, Jin, Yuan, Ming et enfin Qing.

L’exemple de prendre une longue liste était volontaire pour illustrer pleinement le travail que l’on peut faire avec les arts de la mémoire.
Dans la majeure partie des cas, les moyens mnémotechniques portent sur une plus petite suite, de cinq à dix objets à mémoriser.

À vous de composer librement vos propres trucs et pourquoi pas de proposer votre interprétation pour retenir les dynasties chinoises !

8 commentaires

Commenter