Qu’est-ce qu’une crédence ?

Le terme crédence peut être un peu déroutant. S’agit-il d’un bureau, d’un buffet, d’un clapier ?
Tâchons de définir ce qu’est une crédence, son étymologie et son utilisation.

D’où vient le mot crédence ?

Étymologiquement, crédence vient de l’italien credenza qui signifie croyance ou confiance.
Au XVIème siècle, l’acte de crédence désigne la dégustation de nourriture et de boissons par un serviteur pour un seigneur ou une autre personne importante (comme le pape ou un cardinal) afin de tester la présence de poison.
Le Littré offre une précision de cet acte de crédence: l’épreuve de goûtage des liqueurs se déroule à l’époque généralement autour d’un buffet qui s’appelle far credenza.

Une crédence typique du XVIème siècle.
Une crédence typique du XVIème siècle.

Le terme de crédence a ensuite évolué pour désigner la pièce où l’acte du goûteur a eu lieu, puis évolué au mobilier qui caractérise cette pièce.

Définition de crédence

Une crédence est un buffet de salle à manger, en particulier un placard central flanqué de vitrines généralement en bois bruni et poli et décoré de marqueterie. Le dessus est souvent en marbre, ou en une autre pierre décorative résistant aux liquides et à la chaleur.

Évolution de l’usage de la crédence à travers le temps

La crédence est au départ une table brute sur laquelle est posée une toile ou une étoffe de grosses mailles. Au début du XIVème siècle en Italie, elle a prend une forme et un dessin plus architecturale avec des colonnes et des pilastres décorés.

À l’époque moderne, une crédence est plus souvent un type de buffet utilisé à la maison ou au restaurant. Dans les salles à manger, elle est généralement en bois et sert de plate-forme pour servir des repas sous forme de buffet.
Aujourd’hui, en posant une crédence pour cuisine, les cuisinistes repensent son usage. Dans les restaurants par exemple, elles sont fabriquées en acier inoxydable et offrent une surface latérale de travail et des placards de rangement.

Les crédences aujourd’hui

Comme nous l’avons vu, les crédences sont d’abord utilisées pour stocker des aliments ou des liqueurs devant être testés pour savoir si ils contiennent du poison avant d’être servis aux aristocrates. Du XIVème siècle à aujourd’hui, les caractéristiques et l’objectif d’une crédence ont changé à plusieurs égards, bien qu’elle continue à être un élément de base dans de nombreux foyers.

Exemple de crédence moderne, espace de rangement et plan de travail
Une crédence moderne installée dans un bureau.

Aujourd’hui, les crédences se différencient du meuble en bois massif surmonté de marbre et sont disponibles dans une infinité de styles et de finitions, avec des utilisations à la fois décoratives et fonctionnelles.

Les crédences se retrouvent dans différentes pièces de la maison (ou du restaurant): la salle à manger, le bureau (pour remplacer un bureau ou un espace de travail en offrant un espace de rangement supplémentaire), et évidemment la cuisine.

Dans l’univers des cuisines, la crédence revêt aujourd’hui un double usage. Un usage utilitaire et un usage décoratif.
Le meuble répond à ce double besoin caractéristique de notre époque contemporaine d’allier la pratique de rangements discrets mais utiles, et si possible vastes, à l’aspect esthétique du plan de travail et également du mur sur lequel elle est posée.

La constitution des crédences a également évolué entre le XVIème siècle et nos jours, passant du bois à une multitude de matériaux comme le verre, le marbre, l’aluminium, la pierre, ou encore le ciment brossé.

Sam Zylberberg
Les derniers articles par Sam Zylberberg (tout voir)

Laisser un commentaire

Offre amazon prime pour les étudiants à -51%