Les bienfaits et les limites du curcuma pour la santé

Le curcuma, une épice de couleur dorée fréquemment utilisée dans les plats indiens, du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est, a une longue liste de bienfaits pour la santé.

Les recherches sur Internet révèlent que le curcuma peut tout faire, de la réduction des inflammations et des migraines à la prévention et au traitement du cancer et de la maladie d’Alzheimer.

Mais quelles sont les allégations fondées sur des preuves légitimes ? Et quelles sont les méthodes les plus sûres et les plus efficaces pour tirer profit des bienfaits de cette épice ? Peut-on la percevoir comme une médecine douce ?

A quoi ressemble le curcuma avant d'être réduit en poudre ?
Du curcuma en poudre et un rhizome de curcuma posé sur le bol.

La réalité des études

Des études précliniques (en éprouvette et sur des animaux) ont montré que le composant actif du curcuma, la curcumine, est un puissant agent anti-inflammatoire et antioxydant.

Cependant, les preuves apportées par les études humaines ne sont pas aussi solides.

Bien que certaines études aient examiné les effets de la curcumine chez l’homme, il y a trop peu d’études et trop peu de participants dans chaque étude pour que nous puissions en savoir suffisamment sur la curcumine.

De plus, les participants à ces études humaines ont généralement consommé un supplément de curcumine seule, au lieu du curcuma entier lui-même. Ces compléments contiennent souvent une concentration de curcumine que vous avez peu de chances de consommer au quotidien, même si vous ajoutez du curcuma à tous vos aliments.

Ce que les recherches sur les bienfaits curcuma tendent à montrer

D’après les recherches compilées par le National Institutes of Health, nous savons que la curcumine contenue dans le curcuma pourrait jouer un rôle dans les domaines suivants :

  • Réduire l’irritation de la peau chez les patients atteints d’un cancer du sein qui ont reçu des traitements de radiothérapie
  • Réduire le nombre de crises cardiaques chez les personnes ayant subi un pontage
  • Contrôler la douleur au genou due à l’arthrite inflammatoire aussi bien que l’ibuprofène

Une grande partie de la recherche étudiant le curcuma chez l’homme a montré que la curcumine est bonne pour la santé, en particulier en tant qu’agent anti-inflammatoire et antioxydant, même si ces avantages sont marginaux.

À moins que vous ne souffriez d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire grave, vous pouvez utiliser le curcuma en toute sécurité dans une pâte appliquée sur votre peau ou en consommer quelques cuillères à café par jour dans votre alimentation. C’est aussi un moyen amusant de donner plus de saveur et de couleur aux aliments.

Comment puis-je bénéficier des bienfaits du curcuma ?

Votre organisme absorbe mieux la curcumine contenue dans le curcuma lorsqu’elle est associée à des composants gras et à du poivre noir, le curcuma est en effet liposoluble. C’est probablement la raison pour laquelle les recettes de thé au curcuma « lait doré » sont si populaires parmi les personnes en quête de bien-être, ces recettes comprennent généralement du lait (contenant des matières grasses) et des pincées de poivre noir.

Dans les aliments, le curcuma se marie bien avec les légumes-racines et les légumes à feuilles sombres, comme le chou frisé, les épinards et le chou cavalier. Ajouté aux œufs, au riz ou au tofu, il relève des saveurs autrement fades.

Cependant, la curcumine ne peut jamais être absorbée aussi bien par la poudre de curcuma que par un supplément de curcumine. La poudre de curcuma contient environ 2% de curcumine, alors que les suppléments en contiennent environ 95%.

Dois-je prendre un supplément de curcumine ?

Si la plupart des gens peuvent ingérer sans danger jusqu’à 4 grammes de suppléments concentrés de curcumine par jour, la curcumine peut interagir avec certains médicaments et les rendre toxiques.

Parmi les médicaments rendus plus puissants par la curcumine figurent les anticoagulants ou les antiplaquettaires, comme l’aspirine, le clopidogrel, l’énoxaparine et l’héparine.

Il existe également des preuves que chez les personnes atteintes de cancers hormono-sensibles, tels que le cancer du sein, de l’ovaire ou de la prostate, un supplément de curcumine pourrait aggraver le cancer ou interférer avec les médicaments anticancéreux. Et chez les femmes enceintes ou qui allaitent, le supplément n’est pas recommandé car les chercheurs n’ont pas encore étudié tous les risques.

Pour ces raisons, il est important de parler avec votre médecin avant de commencer à prendre un supplément de curcumine. Mais il n’y a aucun risque à consommer les quelques cuillers à café de curcuma que la plupart des amateurs de curry sont susceptibles de consommer en une journée.

En résumé

Il semble que ce que de nombreux chercheurs de bien-être espèrent trouver dans le curcuma, ce sont des bienfaits pour la santé en général et une réduction de l’inflammation. Il n’y a aucun risque pour la santé à utiliser le curcuma comme épice ajoutée aux aliments et, si votre médecin approuve, un supplément de curcumine pourrait être bénéfique pour votre santé.

Pour tirer le meilleur parti du curcuma ajouté, intégrez-le dans un régime riche en aliments anti-inflammatoires, en fruits et légumes en abondance, en sucre limité et en protéines d’origine végétale. Un changement de mode de vie à long terme impliquant un exercice régulier et une alimentation équilibrée sera plus utile qu’un complément seul.

Il nous reste encore beaucoup à comprendre sur la façon dont les différents aliments et épices se digèrent et interagissent dans notre corps, c’est pourquoi je préconise toujours d’incorporer des aliments entiers et des épices dans notre alimentation, au lieu d’essayer de la réduire à un seul nutriment qui peut être pris sous forme de pilule.

Si la recherche en nutrition est importante pour comprendre comment optimiser les habitudes alimentaires, il est tout aussi important de ne pas se laisser emporter par des titres promettant que tous nos maux seront guéris par l’ajout d’un certain aliment, d’une certaine épice ou d’une certaine herbe ajoutée dans notre de cuisine.

 

barkokhba

Laisser un commentaire