Comment bien placer les verres sur la table ?

Le savoir-vivre à la française comporte toute une série de règles de bonnes manières et de bienséance dont notamment les règles d’or pour dresser une table.

Dans de précédents articles, nous nous sommes intéressés aux généralités sur comment dresser la table, dans cet article, nous nous pencherons sur le cas spécifique des verres à table et de leur disposition : comment disposer les verres sur la table ?

Les impératifs et règles de base

Il existe deux impératifs pour penser sa table : tout d’abord, on dispose au minimum deux verres (un verre à eau, un verre à vin) et au maximum quatre verres par convive ; ensuite, les verres se positionnent par ordre décroissant de grandeur.

L’idée de disposer les verres en partant de gauche à droite, du plus grand au plus petit est due au fait qu’il ne faut pas entraver le mouvement du convive lorsqu’il souhaite atteindre son verre à vin ou son verre à eau. En effet, une disposition des verres en quinconce ne permettrait pas un mouvement fluide de la main droite de l’invité pour qu’il puisse saisir de la manière la plus naturelle possible son verre.

La différence principale entre la table à la française et la table à l’anglaise dans la disposition des verres tient du fait qu’en France les verres sont positionnés du plus grand au plus petit au niveau en partant du haut de la pointe du couteau à viande et en descendant de manière diagonale, tandis qu’en Angleterre, les verres sont également positionnés par ordre décroissant de hauteur mais ils sont alignés à l’assiette et parallèles à la table.

Comment mettre la table ? Position des couverts, assiettes et verres sur la table
La disposition classique d’un service de table. Intéressons-nous à la position des verres, les numéros 14 à 17 : par ordre de grandeur décroissante, le verre à eau à gauche, suivi du verre à vin rouge, du verre à vin blanc, et enfin d’un verre plus petit pour le dessert.

Notons qu’une exception est possible pour cette règle d’étiquette : il est fréquent que la table soit chargée et qu’il soit dès lors difficile ou esthétiquement impensable d’aligner le verre à eau sur la pointe du couteau à viande. Il est permis de le décaler légèrement à gauche en haut de l’assiette comme sur le schéma ci-dessus, tout en respectant l’axe d’alignement diagonal des autres verres, alignant ainsi le verre à vin rouge sur la pointe du couteau à viande.

Gardez à l’esprit que les verres se placent toujours dans un service à la française, à droite de l’assiette et alignés par ordre de grandeur sur un axe diagonal.

Le verre à eau

Dans un service à la française ou sur une table à l’anglaise, les règles sont très claires concernant le verre à eau : il est généralement le plus grand de tous les verres présents sur la table. Il se place dès lors à gauche.
Si le service de verrerie est dépareillé, il est possible que le verre soit plus petit que les verres à vin, ou qu’il s’agisse d’un verre sans pied, dans ce cas, il est placé tout à droite.

Il existe des services non-dépareillés où le verre à eau n’a pas de pied, il se place également à droite des verres à vin. L’idée majeure est de ne pas couper le mouvement de de garder l’harmonie de la disposition des verres par ordre de hauteur.

Les verres à vin

Depuis quelques décennies, les types de verres à vin ont fortement évolué en fonction des cépages. On trouve donc différents verres avec différentes ouvertures, différents diamètres, pour apprécier les subtilités du vin en fonction de leur origine. Il n’est pas rare de trouver des verres pour déguster le Bourgogne différents de verres pour déguster le Bordeaux.

Les règles de placement des verres ne varient pas en fonction du type de vin servi : il faut toujours disposer les verres à vin sur la table par ordre de hauteur, du plus grand au plus petit.

En règle générale, les verres à vin rouge sont plus grands que les verres à vin blanc, la disposition est la suivante : ils se placent à droite du verre à eau, du plus grand au plus petit, soit verre à eau, verre à vin rouge, verre à vin blanc.

Si plusieurs verres sont prévus pour le vin rouge, ils sont également classés en fonction de leur taille. Par exemple : verre à eau, verre à Bourgogne, verre à Bordeaux, verre à vin blanc.
Il est impératif de garder à l’esprit qu’il ne peut y avoir plus de quatre verres présents par convive.

Dans un cadre plus informel, il est parfois coutume d’apprécier un verre viné, c’est à dire un verre qui a déjà accueilli un vin différent de celui qui va être servi. Le verre viné se garde en principe lors du passage du blanc au rouge, ou de rouge en rouge, ou alors durant tout le repas.

Verre ou cristal ?

Si il est possible, un service en cristal (comme le cristal de Baccarat ou des cristalleries de Lorraine) donnera plus de cachet à la table qu’un service en verre. Rappelons que le cristal est du verre riche en plomb, qui apporte une légèreté, une brillance, et une acoustique particulières.
Dans les deux cas (verre ou cristal) et en fonction des budgets, la règle de disposition de quatre verres maximum et du plus grand au plus petit, de gauche à droite, est d’application.

Le cas de la flûte à champagne

Le champagne est une exception qui n’est pas prévue dans les règles de dressage à la française, en ce sens où on ne dresse généralement pas la table en y plaçant une flûte ou une coupe à champagne.
Les règles de bonne pratique prévoient donc de placer la flûte à champagne en deuxième rangée, légèrement décalée entre le verre à eau et le verre à vin rouge. Si des verres à cocktails sont également présents sur la table, ils prennent aussi position en seconde rangée, alignés diagonalement du plus grand au plus petit, après la flûte à champagne.

Dans le cas d’un service dépareillé, il se peut que le champagne soit servi dans un gobelet, dans cette situation, il est placé à la droite du verre à vin blanc car il est de petite taille.

Pour aller plus loin

 

Sam Zylberberg
Les derniers articles par Sam Zylberberg (tout voir)

1 réflexion au sujet de « Comment bien placer les verres sur la table ? »

  1. bonjour, Je trouve très intéressant le travail que vous avez fait mais je me permets juste une remarque sur le service du Champagne. On ne sert jamais de Champagne dans un gobelet à table mais on préférera le servir soit dans une flûte ou coupe ou alors dans un verre à vin ou verre tulipe.
    Bien cordialement.
    Olivier.

    Répondre

Laisser un commentaire