Dostoïevski et Tolstoï deux grands auteurs russes

Qui sont Dostoïevski et Tolstoï ?

En Russie, de grands auteurs russes sont apparus au 19e siècle (aussi appelé « le siècle d’or de la littérature russe »), d’abord avec les auteurs romantiques Alexandre Pouchkine et Mikhaïl Lermontov, puis avec d’autres auteurs et romanciers comme Nicolas Gogol, Fiodor Dostoïevski, Ivan Tourgueniev, Léon Tolstoï, et enfin avec les dramaturges Maxime Gorki et Anton Tchekhov.

Les deux auteurs qui nous intéressent pour cet article sont Fiodor Dostoïevski (1821-1881) et Léon Tolstoï (1828-1910), deux figures emblématiques du Réalisme russe.

Le Réalisme en littérature

Le Réalisme est un mouvement artistique et littéraire apparu au 19e siècle, né du besoin de réagir contre le sentimentalisme romantique.

Remarque : En Italie, le courant réaliste (national) était appelé « le vérisme » et était illustré par les écrivains siciliens Giovanni Verga et Luigi Capuana.

Beaucoup plus au Nord, on trouvait aussi deux grands auteurs réalistes : Henrik Ibsen (norvégien) et August Strindberg (suédois).

L’objet de cet article est de mémoriser quelques unes des œuvres de Fiodor Dostoïevski et de Léon Tolstoï, tout en évitant de les confondre.

Les principales œuvres de Fiodor Dostoïevski

Fiodor Dostoïevski photo
Fiodor Dostoïevski

– Crime et Châtiment (Преступление и наказание [prestouplényé i nakazanyé]),
L’Idiot (Идиот [idiot]),
Les Démons (Бесы [byèssy]),
Les Frères Karamazov (братья карамазовы [brat’yé karamazov]).

 

 

 

 

Les principales œuvres de Léon Tolstoï

Léon Tolstoï photo
Léon Tolstoï

Guerre et Paix (война и мир [vay’na i mir],
Anna Karénine 
La Mort d’Ivan Ilitch (смерть Ивана Ильича [smert’ ivana ilitcha]),
Résurrection (воскресение [vaskréssénié]).

Remarque : Le mot russe pour résurrection (воскресение [vaskréssénié]) est très proche du mot « dimanche » en russe, seules les deux dernières lettres sont modifiées : воскресенье [vaskréssénié] (dimanche).

Astuce

Pour se souvenir que Fiodor Dostoïevski a écrit Crime et Châtiment, Les Démons et L’Idiot, on peut penser au terme CDI (Centre de Documentation et d’Information) que l’on trouve dans les collèges et lycées, ce terme « CDI » pour Crime et Châtiment, Les Démons et L’Idiot.

Cette astuce permet aussi de ne pas confondre les œuvres « Crime et Châtiment » de Dostoïevski (qui commence par un C la lettre juste avant le D, dans l’ordre alphabétique, de Dostoïevski, si cela peut aider à s’en souvenir..) avec « Guerre et Paix » de Léon Tolstoï.

Nous vous proposons encore une dernière astuce concernant Fiodor Dostoïevski qui a aussi écrit d’autres livres : Le Double (Двойник [dvaï’nik], pouvant aussi se traduire par sosie), Le Joueur (Игрок [iglok]) et ‎Les Frères Karamazov.

Pour s’en souvenir, il est possible de faire une association d’idées grâce à la phrase suivante : « le Double but des Joueurs Karamazov ! », pour Le Double, Le Joueur et ‎Les Frères Karamazov. Désormais, il vous est possible de citer au moins 6 œuvres de Fiodor Dostoïevski !

Enregistrer

1 commentaire
  1. Paul E Haneline dit

    Ahaa, its pleasant dialogue concerning this article at this place
    at this webpage, I have read all that, so now me also commenting here.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

nunc leo. efficitur. odio tristique id, dolor. non dictum elit. massa