Différence entre poulpe, pieuvre et calamar

Quelle est la différence entre Poulpe, Pieuvre, Calamar, Seiche, ou encore Encornet ?

Le Poulpe (aussi appelé Pieuvre) :

La pieuvre (ou poulpe) est un mollusque, apparu au début du Cambrien (540 Ma), appartenant à la classe des céphalopodes (mot signifiant tête et pieds) benthiques (partie la plus proche du fond ; opposée à pélagique, qui est la partie la plus proche de la surface de l’eau). La pieuvre se trouve généralement dans les eaux littorales.
La notion de zone benthique est indépendante de la profondeur
Aussi appelée octopus en anglais, la pieuvre possède 8 bras, mais pas de tentacules. Entre ses 8 bras se trouve l’ouverture buccale, possédant deux muscles tubulaires, appelés entonnoirs (ou siphons), servant à la propulsion par projection d’eau, et à l’oxygénation.
La pieuvre, contrairement aux vertébrés, fixe l’oxygène grâce à une protéine appelée hémocyanine, et non l’hémoglobine. L’hémocyanine n’est pas transportée par des globules rouges, mais directement diluée dans le liquide plasmatique du corps, donnant aussi une couleur bleue au sang des pieuvres.

La pieuvre possède aussi des chromatophores, des cellules pigmentaires lui permettant d’arborer une multitude de couleurs.

En cas d’attaque, la pieuvre jette un épais nuage d’encre noire appelé sépia, afin de masquer sa fuite. Le sépia est souvent utilisé en cuisine et en photographie.

Le Calamar :

Le calamar est un mollusque (céphalopode), apparu au début du Cambrien (540 Ma), est une espèce pélagique (partie la plus proche de la surface de l’eau), qui possède 8 bras et 2 tentacules (décapode) munis de ventouses à leur bout, ainsi qu’une coquille dorsale interne qui est cornée.

La différence entre bras et tentacule réside dans le fait que le bras possède une rangée de ventouses sur toute sa longueur, tandis que sur le tentacule possède des ventouses uniquement à son bout.

Les espèces de calmars dont la taille est normale (une soixantaine de cm) comme le calamar commun (Loligo vulgaris), peuvent être appelés encornet, chipiron (Pays basque) ou encore supion ; en revanche d’autres calamars dépassent cette taille :

Le calamar colossal (Mesonychoteuthis hamiltoni) et le calamar géant (Architeuthis dux) sont les plus gros spécimens de calamars pouvant mesurer jusqu’à 10 à 13 mètres

Le calmar colossal vit dans l’océan Austral, au nord de l’Antarctique (sud de l’Amérique du Sud, sud de l’Afrique, et sud de la Nouvelle-Zélande), et présente des “griffes” le long de ses bras, d’où le terme “onyx” dans son nom Mesonychoteuthis hamiltoni.

En revanche, la répartition du calamar géant est différente car il ne possède pas de région spécifique, il peut être trouvé aussi bien au large du Japon qu’au large du Canada ou au nord de l’Europe.

Ces deux calamars de grande taille vivent, à l’âge adulte, jusqu’à 2000m de profondeur dans les zones bathypélagiques (entre 1000 et 4000m sous la surface), tandis que les jeunes vivent jusqu’à 1000m dans les zones mésopélagiques (entre 200 et 1000m).

La seiche :

La seiche est un mollusque céphalopode (décapode), appartenant au taxon des Sepioida (contrairement au calamar qui appartient au taxon des Teuthida), vivant près du fond (benthique), mais rarement en pleine eau. Les jeunes seiches sont appelés seichons.

Astuce :

Pour se souvenir que le calamar est le céphalopode (avec la seiche) qui possède une coquille dorsale, on peut remarquer qu’il est le seul à commencer par la lettre c comme le mot coquille.

Pour se souvenir que la pieuvre et le poulpe sont le même céphalopode, on peut remarquer qu’ils commencent tous les deux par la lettre p, et pour se souvenir qu’ils ne possèdent que 8 bras, on peut penser à leur nom en anglais : octopus.

Pour se repérer sur un bateau, et ne plus confondre Proue et Poupe, c’est ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

amet, dictum mi, dolor. sem, risus. quis, tristique