Paresseux à deux ou trois doigts ?

1

Savez-vous qu’il existe deux espèces de paresseux ? En effet, l’un possède trois doigts, tandis que l’autre n’en possède que deux ! Cet article vous propose de les découvrir et de mémoriser leurs différences !

Le Paresseux est un mammifère herbivore (phyllophage, qui se nourrit exclusivement de feuilles), se déplaçant très lentement dans les branches d’arbres (à une vitesse moyenne de 0.2km/h), et cela à l’aide de ses longues griffes pouvant être au nombre de deux ou de trois selon l’espèce.

Le Paresseux tridactyle (à trois doigts), aussi appelé Paresseux à gorge claire (Pale-throated sloth en anglais),  ou encore Mouton paresseux, est un mammifère arboricole qui habite la forêt pluviale tropicale, du sud de l’Amérique centrale et au nord-est de l’Argentine.

Le Paresseux didactyle (à deux doigts), aussi appelé Unau, ou Parsou mouton (par les guyanais), est un mammifère arboricole vivant lui aussi au sud de l’Amérique centrale et au nord de l’Amérique du Sud, dans la canopée (étage supérieur) de la forêt tropicale. Ses pattes antérieures sont terminées par deux griffes incurvées, tandis que ses pattes postérieures sont équipées de trois griffes. L’unau est le plus lent des paresseux.

paresseux à deux doigts ou à trois doigts ?

Il est aussi important de rappeler que les Paresseux ne sont pas des singes, mais des mammifères édentés (homodontes, dont toutes les dents ont la même forme et taille), ils appartiennent aux Xénarthres (groupe de mammifère placentaires édentés, vivants uniquement en Amérique, qui comprend aussi les fourmiliers, et les tatous).

Remarque supplémentaire :

Dans les mythes des peuples précolombiens (-1 200 av-JC, en partant des Olmèques), qui provenaient des peuples paléoaméricains (-12 000 av-JC, premières populations humaines à avoir habité l’Amérique), les paresseux étaient vénérés, notamment le mylodon (cousin des actuels paresseux, faisant près de 3 mètres de haut et pesant jusqu’à 200 kg, s’étant éteint il y a environ 8 000 ans au début de l’époque de l’Holocène).

Astuces :

Le fameux que nous avons l’habitude de prononcer en cas de douleur est en fait le cri du paresseux à trois doigts, ainsi que son surnom !

L’astuce suivante est fausse dans la réalité, mais c’est une image permettant de se souvenir que le paresseux à trois doigts est aussi appelé aï : Il suffit de se dire que contrairement au paresseux à deux doigts, le paresseux tridactyle en a un troisième qui lui fait mal, d’où le « aï » !

Ensuite, pour se souvenir que l’Unau ne possède que deux doigts, il faut penser aux chiffres 1 et 2 en espagnol : « Un, Dos » pour « Un-au » !

1 commentaire

  1. Je ne savais pas qu’il y avait une différence de doigts entre deux animaux de la même espèce !!!
    Y en existe-t-il d’autres chez d’autres animaux ? Je crois me souvenir qu’il y avait des rhinocéros a 1 ou 2 cornes, c’est fascinant.

Commenter