Les races de vache : les reconnaître

L’objectif de cet article sera de reconnaître les différentes races de vaches en France et d’être capable de les distinguer grâce à quelques astuces (en fin d’article) !

Aujourd’hui, on dénombre près de 20 millions de bovins en France, dont près de 8 millions sont des vaches (52 races différentes), comprenant près de 4 millions de vaches laitières et près de 4 millions de vaches allaitantes (pour la production de viande), parmi elles, certaines peuvent être mixtes.

Voici une carte situant les principales races de vache en France, qu’il vous sera facile à reconnaître une fois cet article terminé !

Les vaches laitières :

La Prim’Hosltein est une race de vache laitière d’une très bonne adaptabilité, elle est la plus répandue (2 millions de vaches), partout en France, mais avec une majorité dans le nord et nord-ouest). Elle possède une robe pie noire (parfois pie rouge).

La Montbéliarde est une race laitière de montagne, adaptée à l’exploitation de prairies naturelles ; on la retrouve partout en France (près de 700 000 vaches), avec une majorité dans le centre-est. Elle possède une robe pie rouge à panachure équilibrée, et une tête blanche.

La Normande est issue de races autochtones, en déclin à cause du croisement avec des Prim’Holstein, dû au lait trop gras de la Normande.  Adaptée aux prairies riches, on en retrouve disséminée dans toute la France (près de 400 000), mais majoritairement présente dans le nord-ouest. Elle possède une robe pie rouge bringée de noir, avec une tête blanche et des lunettes.

L’Abondance est une race de montagne des Alpes (d’un effectif de 50 000 vaches) est presente dans 18 départements français, en majorité en région Rhône-Alpes et Massif Central. Elle est de taille moyenne, avec généralement un ventre blanc, sa robe uniformément pie rouge acajou (rouge-marron foncé), et sa tête blanche avec des lunettes de tâches sombres, qui atténuent la réverbération et protègent ses yeux de maladies ophtalmiques.

La Tarentaise (aussi appelée Tarine) est une race de montagne, comptant près de 14 000 vaches et présente principalement dans les Alpes et le Massif Central. De petite taille, elle possède une robe fauve (marron clair).

La Simmental est une race de montagne du Jura, majoritairement présente en Suisse, et un peu en France (près de 30 000 vaches). Sa robe est marron très clair.

La Brune est une race de montagne des Alpes, surtout présente en Suisse, et un peu en France (près de 30 000 vaches). De petite taille, avec une robe grise, et dont le lait est très protéiné, permettant de faire du fromage.

La Pie rouge des plaines est une race mixte principalement laitière originaire de Bretagne, avec plus de 30 000 vaches, majoritairement localisées dans l’ouest de la France.

La Vosgienne est une race de montagne des Vosges (près de 5 000 vaches), de petite taille, dont la robe est tachetée avec une raie blanche sur le dos.

La Rouge flamande est une race laitière présente en région Nord-Pas de Calais (3 000 vaches). Elle est de grande taille, sa tête est noire et sa robe rouge foncé (parfois marron foncé).

La Bleue du nord est une race à l’origine mixte qui a été scindée en deux, la bleue du nord pour le lait et la bleue blanc belge pour la viande. De petite taille, sa robe est pie noir-grisé, on en dénombre moins de 2000 vaches.

La Jersiaise est une race laitière, originaire de l’île de Jersey (île Anglo-Normande), généralement localisée dans le nord-ouest, avec un effectif supérieur à 10 000 vaches.
De petite taille, sa robe est marron clair/gris avec les extrémités noire. Elle est l’une des races dont le lait est le plus protéiné.

La Bretonne pie noire est une race rustique, dont les 1 500 vaches sont majoritairement localisées en Bretagne et un peu en Auvergne-Rhone-Alpes. Elle est la plus petite des races de vaches en France, et sa robe est pie noire.

Les vaches allaitantes (pour la viande) :

La Charolaise est une race allaitante présente dans toute la France (près de 1,5 millions), ainsi que dans 70 autres pays. Elle possède une robe blanche-crème, avec des poils plus ou moins frisés.

La Limousine est une race de vaches allaitantes présentes sur tout le territoire (1 million en France), et dont la robe est froment (rouge-orangé) plus ou moins clair, et les muqueuses claires.

La Blonde d’Aquitaine possède une robe froment clair, muqueuses claires, présente dans toute la France (près de 500 000), avec une majorité dans l’ouest de la France.

La Salers est une race principalement allaitante (à 90%), et à 10% laitière, présente dans 85 départements (près de 200 000 vaches), avec une majorité dans le Massif-central.  Elle possède un poil long, frisé et une robe unie de couleur acajou (rouge-marron foncé).

L’Aubrac est une race mixte, principalement allaitante, présente sur la quasi-totalité  du territoire (140 000 vaches), avec une majorité localisées dans le sud du Massif central. Elle possède une robe unicolore allant du gris-blanc au froment clair, avec le tour des yeux et des muqueuses de couleur blanche.

La Gasconne est une race de vaches allaitantes, présente un peu dans toute la France (près de 20 000 vaches), mais principalement dans les Pyrénées. Sa robe est grise avec le bord des oreilles noirs.

La Rouge des prés (aussi appelée Maine-Anjou) est une race allaitante, présente dans l’ouest-nord et nord de la France (40 000 vaches).

Quelques astuces :

Après avoir vu chaque vache une par une, il est temps d’exploiter quelques astuces pour les différencier et les reconnaître rapidement.

1) Différence entre la Prim’holstein et la Bretonne pie noire :

Ces deux vaches possèdent une robe pie noire, toutefois elles se différencient par leur taille, en effet la Bretonne pie noire (à droite) est la plus petite des races de vache, tandis que la Prim’holstein est l’une des plus imposante. Ensuite, leur tête sont différentes, celle de la Bretonne possède généralement un triangle blanc au niveau du front (pensez au triskell breton), contrairement à la Prim’holstein qui aura généralement une raie blanche au milieu du  visage .

2) Différence entre la Montbéliarde et la Rouge des près :

Ces deux vaches possèdent une robe pie rouge, toutefois on peut les différencier par leur tête, la Montbéliard (à gauche) possède généralement une tête toute blanche, tandis que celle de la Rouge des près sera rouge avec généralement un triangle blanc au niveau du front.

3) Différence entre la Pie rouge des plaines et la Simmental :

Ces deux vaches possèdent une robe pie rouge, toutefois la Simmental (à droite) possède une robe plus pâle que celle de la Pie rouge des plaines, pour s’en souvenir on peut penser à la sonorité Simmentalpâle. Ensuite, leur tête sont différentes, la Simmental possède généralement une tête blanche, tandis que celle de la Pie rouge des plaines sera rouge avec une raie blanche au milieu, séparant sa tête en deux.

4) Différence entre Tarentaise, Salers et Limousine :

Ces trois vaches possèdent la même teinte de robe fauve/froment, toutefois leur poils de robe sont différents, en effet ceux de la Tarentaise (à gauche) sont courts et lisses, tandis que ceux de la Salers (au milieu) sont longs et bouclés, comme astuce, on peut se dire que la Salers paraît Sale (mais ne l’est pas).

Par ailleurs, la limousine (à droite) possède une couleur claire autour des yeux et des muqueuses contrairement à la Tarentaise et la Salers.

5) Différence entre la Charolaise et la Blonde d’Aquitaine :

Ces deux vaches possèdent une robe claire, toutefois la Charolaise (à gauche) se distingue par sa forte corpulence, mais le moyen le plus efficace pour les différencier (en cas de corpulence similaire), reste de regarder leur tête :

Le contour des muqueuses de la Blonde d’Aquitaine (à droite) sera généralement toujours très claire contrairement à la Charolaise.

6) Différence entre l’Abondance et la Normande :

Ces deux vaches possèdent une tête blanche avec des tâches semblables à des “lunettes” autour des yeux, toutefois l’Abondance (à gauche) aura une robe de couleur unie pour tout le reste de son corps (astuce, de couleur abondante), tandis que la Normande aura une robe pie rouge bringée de noir.

1 commentaire
  1. Caroline dit

    On dit aussi que la salers a des cornes en forme de lyre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.