Les groupes sanguins : hérédité, compatibilité et répartition dans le monde

Un groupe sanguin est une classification du sang selon ses composants et ses particularités. Il existe 4 groupes sanguins : A, B, O, et AB, auxquels on adjoint le facteur Rhésus + ou .

Le système de classification s’appelle le système ABO et permet d’attribuer à chaque individu un lettre qui caractérise son système sanguin (A, B, O, ou AB).

Qu’est-ce qui détermine le groupe sanguin ?

Les groupes sanguins sont déterminés par la présence ou l’absence de certains antigènes (des substances qui peuvent déclencher une réponse immunitaire si elles sont étrangères à l’organisme) sur les globules rouges. Certains antigènes peuvent déclencher une attaque du système immunitaire contre le sang transfusé c’est pourquoi la transfusion sanguine dépend d’une sélection rigoureuse des groupes sanguins et de leur compatibilité croisée.

Il existe quatre grands groupes sanguins déterminés par la présence ou l’absence de deux antigènes, A et B, à la surface des globules rouges. Outre les antigènes A et B, il existe une protéine appelée facteur Rh (pour rhésus), qui peut être présente (+) ou absente (-), créant ainsi 8 groupes sanguins : A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+, AB-.

Quels sont les groupes sanguins compatibles ?

Le système de classification des groupes sanguins ABO est donc basé sur la présence ou l’absence des antigènes A et B sur les globules rouges. Le groupe sanguin A ne contient que l’antigène A et le groupe sanguin B ne contient que l’antigène B. Le groupe sanguin AB a les deux antigènes A et B, et le groupe sanguin O n’a ni l’antigène A ni l’antigène B.

Quels sont les groupes sanguins et leurs antigènes ou anticorps ?
Tableau reprenant les différents groupes sanguins en fonction de la composition du globule rouge, de la présence d’anticorps et d’antigènes.

À l’âge de six mois, le bébé développe naturellement des anticorps contre les antigènes dont ses globules rouges sont dépourvus. Par exemple, une personne de groupe sanguin A aura des anticorps anti-B, et une personne de groupe sanguin B aura des anticorps anti-A.
De manière simple : si l’on est du groupe sanguin A, on ne peut pas recevoir de sang B car les anticorps anti-B de notre corps combattent les antigènes B du sang B.

Tableau des groupes sanguins compatibles

  DONNEUR
R
E
C
E
V
E
U
R






Groupe sanguin O- O+ B- B+ A- A+ AB- AB+
O-

🩸

O+

🩸

🩸

B-

🩸

🩸

B+

🩸

🩸

🩸

🩸

A-

🩸

🩸

A+

🩸

🩸

🩸

🩸

AB-

🩸

🩸

🩸

🩸

AB+

🩸

🩸

🩸

🩸

🩸

🩸

🩸

🩸

Le groupe O- est donneur universel

Les donneurs universels sont ceux qui ont un groupe sanguin O négatif (O-). Pourquoi ? Parce que les globules rouges qu’ils donnent n’ont pas d’antigènes A, B ou de facteur rhésus et peuvent donc être donnés en toute sécurité à des personnes de n’importe quel groupe sanguin.

Le sang de type O est très demandé par les hôpitaux, à la fois parce qu’il est le plus courant et parce que le sang de type O négatif est le type de sang universel nécessaire pour les transfusions d’urgence et pour les nourrissons immunodéficients.

Le groupe AB+ est receveur universel

Le groupe sanguin qui est receveur universel est le groupe AB positif (AB+) parce qu’il peut recevoir du sang de tous les autres groupes sanguins.
Les personnes ayant du sang de type AB+ sont des receveurs universels parce que leur sang ne contient pas d’anticorps contre A, B ou rhésus et qu’elles peuvent recevoir des globules rouges d’un donneur de n’importe quel groupe sanguin.

Comment se transmet le groupe sanguin des parents à l’enfant ?

Chaque individu a un groupe sanguin (A, B, AB ou O) et un facteur Rh (positif ou négatif). Tout comme la couleur des yeux ou des cheveux, notre groupe sanguin est hérité de nos parents.

Chaque parent biologique donne un des deux gènes ABO à son enfant. Les gènes A et B sont des gènes dominants et le gène O est un gène récessif. Par exemple, si un gène O est couplé à un gène A, le groupe sanguin sera A.

Pour bien comprendre l’hérédité et la transmission génétique du groupe sanguin, il faut se référer aux notions de phénotype et de génotype (qui déterminent la couleur des yeux ou des cheveux, par exemple).

Le gène exprimé est le phénotype du groupe sanguin (A, B, O, AB) et les deux gènes hérités des parents constituent le génotype (AA, BB, AO, BO, OO).
Le génotype comporte donc la lettre du coupe sanguin ainsi qu’une autre lettre.
Par exemple, le génotype BO indique qu’un parent a transmis le B et l’autre le O.

Le tableau suivant indique les possibilités de génotype en fonction du phénotype (le groupe sanguin)

Phénotype ou groupe sanguin
A B O AB
Génotype AA BB OO AB
AO BO OO AB

Une personne de groupe A porte en plus le gène du groupe O.
Une personne du groupe B porte en plus le gène du groupe O.
Une personne du groupe O ne porte que des gènes du groupe O et est obligatoirement OO.
Une personne du groupe AB ne porte que des gènes du groupe AB et est obligatoirement AB.

De manière plus complète, voilà comment se comporte la transmission des gènes des parents aux enfants, toujours en terme de génotype et sans facteur rhésus.

Génotype des parents AA BB AB OO AO BO
AA AA AB AA, AB AO AA, AO AB, AO
BB AB BB AB, BB BO AB, BO BB, BO
AB AA, AB AB, BB AA, BB, AB, AO, BO AA, AO, BO, AB BB, BO, AB, AO
OO AO, BO AO, BO OO AO, OO BO, OO
AO AA, AO AB, BO AA, AB, AO, BO AO, OO AA, AO, OO AO, BO, AB, OO
BO AO, AB BB, BO AB, AO, BB, BO BO, OO AB, AO, BO, OO BB, BO, OO

La lisibilité de ce tableau se fait en fonction des allèles dominants et récessifs :

  • AA → groupe sanguin A
  • AO → groupe sanguin A
  • BB → groupe sanguin B
  • BO → groupe sanguin B
  • OO → groupe sanguin O
  • AB → groupe sanguin AB

Le groupe sanguin des enfants

En fonction des allèles des parents (A et B dominants, O récessif), voici le groupe sanguin des enfants :

Allèle du premier parent Allèle du second parent Génotype de l’enfant Groupe sanguin de l’enfant
A A AA A
A O AO A
B B BB B
B O BO B
O O OO O
A B AB AB

Retenons donc que pour déterminer le groupe sanguin d’un enfant, ceci est dans un ordre conditionnel : si les deux parents ont tous deux le groupe sanguin O, l’enfant sera O; si un des parents est A, l’enfant sera A; si un parent est A et l’autre B, l’enfant sera AB; si un parent est B, l’enfant sera B.

Le facteur Rhésus des enfants

Le facteur Rhésus (Rh) est une protéine qui se trouve sur la couverture des globules rouges. Si les globules rouges contiennent cette protéine, le Rhésus est positif (+). Si les globules rouges n’ont pas cette protéine, le Rhésus est négatif (-).

Tout comme chacun hérite des gènes ABO, chaque enfant hérite d’un gène du facteur Rh de chaque parent. Le gène Rh positif est le gène dominant lorsqu’il est associé à un gène Rh négatif. Les enfants seront + ou – sauf si les deux parents sont tous les deux -, dans ce cas, l’enfant hérité du Rhésus négatif.

Parents +
+ + – + –
+ –

La lisibilité de la transmission du facteur Rhésus se fait comme suit :

  • – et – → Facteur Rh négatif
  • – et + → Facteur Rh positif
  • + et + → Facteur Rh positif

Quelle est la répartition des groupes sanguins dans le monde ?

Avant 1900, on ignore l’existence des différents groupes sanguins. C’est le médecin biologiste autrichien Karl Landsteiner qui les découvre et les classifie en élaborant le système ABO. L’humanité partage les différents types sanguins bien que leur fréquence diffère en fonction des populations.

Le groupe sanguin A est un peu plus répandu dans le monde que le groupe sanguin B. Environ 21 % de l’ensemble des personnes partagent le groupe sanguin A. Les fréquences les plus élevées de groupe sanguin A se retrouvent dans de petites populations, notamment chez les Indiens Pieds-Noirs du Montana (aux États-Unis) et de l’Alberta (au Canada) (30-35%), les Aborigènes australiens (de nombreux groupes sont à 40-53%) et les Lapons, ou Saami, du nord de la Scandinavie (50-90%). L’allèle A était apparemment absent chez les amérinndiens d’Amérique centrale et du Sud.

Répartition du groupe sanguin A dans le monde.
Répartition du groupe sanguin A dans le monde.

 

Le groupe sanguin B (montré sur la carte ci-dessous) est le plus élevé en Asie centrale et le plus faible chez les peuples indigènes des Amériques et de l’Australie. Cependant, il existe également des poches de fréquence relativement élevée en Afrique. Dans l’ensemble du monde, le groupe sanguin B est un groupe sanguin assez rare. Environ 13% de l’humanité le possède.

Répartition du groupe sanguin A dans le monde.
Répartition du groupe sanguin A dans le monde.

Le groupe sanguin O (qui résulte généralement de l’absence des allèles A et B) est très répandu dans le monde entier. Environ 63 % des humains le partagent. Le type O est particulièrement fréquent parmi les populations indigènes d’Amérique centrale et du Sud, où il approche les 100 %. Il est également relativement élevé chez les Aborigènes australiens et en Europe occidentale (en particulier dans les populations ayant des ancêtres celtes). La fréquence la plus faible de O se trouve en Europe de l’Est et en Asie centrale, où le type B est courant.

Répartition du groupe sanguin O dans le monde.
Répartition du groupe sanguin O dans le monde.

 

La majorité des personnes dans le monde possède le facteur Rhésus positif. Toutefois, il est plus fréquent dans certaines régions. La plupart des populations d’Afrique subsaharienne ont un taux de Rh+ de 97 à 99 %. Les Asiatiques de l’Est ont un taux de Rh+ de 93-99%. Les Européens ont la plus faible fréquence de facteur Rhésus positif de tous les continents. Ils ont un taux de Rh+ de 83 à 85 %. La plus faible fréquence connue se trouve chez les Basques des Pyrénées, entre la France et l’Espagne. Ils ne possèdent que 65 % de Rh+.

 

 

Mirandole

Laisser un commentaire

Offre amazon prime pour les étudiants à -51%