Génotype et phénotype: définitions, différence, explications !

Le génotype est le code génétique ou la composition allélique de tous les gênes d’un organisme. Cette constitution génétique d’un individu influence, mais n’en est pas le seule responsable, nombre de ses traits.
Le phénotype est le trait visible ou observable d’un organisme, comme la couleur des cheveux. Le phénotype dépend du génotype mais peut également être influencé par des facteurs environnementaux.

Approfondissons !

Définition du génotype et du phénotype

Le génotype fait référence à la composition génétique d’une cellule. Pour chaque caractère individuel (comme la couleur des cheveux ou des yeux), une cellule contient des instructions sur deux allèles, qui sont des formes alternatives du gène obtenu de la mère et du père. Le génotype d’un individu fait référence à la combinaison de ces deux allèles, et peut être homozygote (les allèles sont identiques) ou hétérozygote (les allèles sont différents).

Le phénotype fait référence à un trait qui peut être observé, comme la morphologie ou le comportement.

Mesure et observation: comment réalise-t-on un génotype et un phénotype ?

Le génotype est déterminé par génotypage c’est-à-dire par l’utilisation d’un test biologique pour déterminer quels sont les gènes sur chaque allèle.
Le génotype d’un individu comprend l’ensemble de ses informations héréditaires, même si elles ne sont pas exprimées. Cette information est déterminée par les gènes transmis par les parents lors de la conception.

Le phénotype est plus facile à déterminer que le génotype car il consiste à dresser une catégorisation des caractéristiques visibles de l’individu par son observation.
Le phénotype d’un individu ne comprend que les gènes exprimés. Par exemple, si un individu a un allèle yeux bleus et un allèle yeux bruns, et qu’il a les yeux bruns, son phénotype ne comprend que le gène exprimé: yeux bruns. Le phénotype d’un individu peut changer au cours de sa vie, selon les gènes qui sont exprimés et la façon dont l’environnement les affecte. Par exemple, un jeune enfant aux cheveux blonds peut voir la couleur de ses cheveux changer avec l’âge vers châtain voire brun.

Donc l’hérédité dans tout ça…?

Les génomes sont transmis de génération en génération sans être influencés ou modifiés par l’environnement. Un organisme sexuellement reproducteur reçoit deux allèles au moment de la conception, ce qui en fait son génotype. Lorsqu’ils se reproduisent, ils transmettent une copie identique d’un de ces allèles à leur progéniture.

Comme les phénotypes sont influencés par des facteurs environnementaux, ils ne peuvent cependant pas être hérités directement. On ne les trouve dans la génération suivante que si la bonne combinaison de génotype et de facteurs environnementaux se reproduit, et tout comme de nombreux génotypes différents peuvent produire le même phénotype, de nombreux phénotypes différents peuvent provenir du même génotype. Ce qui fait que des jumeaux monozygotes peuvent avoir le même génotype mais des phénotypes différents !

Génotype vers phénotype schéma simple
L’approche par le génotype d’abord est un type de stratégie utilisée dans les études épidémiologiques en génétique pour associer des génotypes spécifiques à des phénotypes cliniques apparents d’une maladie ou d’un trait complexe.

Tableau récapitulatif et comparatif entre génotype et phénotype

Génotype Phénotype
Définition La constitution génétique d’un individu. Fait référence à l’information contenue sur deux allèles dans la cellule. Expression détectable du génotype. Un trait exprimé et observable, par exemple la couleur des cheveux.
Contient Toutes les informations héréditaires d’un individu, même si ces gènes ne sont pas exprimés. Les traits visibles des gènes uniquement.
Hérédité ? En partie héréditaire pour la progéniture, car l’un des deux allèles est transmis au cours de la reproduction. Ne peut pas être hérité.
Dépend de L’information héréditaire qui a été donnée à un individu par ses parents. Le génotype et l’influence de l’environnement.
Exemples concrets ADN, susceptibilité aux maladies. Couleur des cheveux, couleur des yeux, poids, capacité à rouler sa langue.
Observation et mesure Génotypage, utilisation d’un test biologique pour découvrir quels gènes se trouvent sur un allèle (observation “à l’intérieur du corps”). Observation de l’individu (“à l’extérieur du corps”).

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

justo Aliquam diam tristique dolor commodo