Les animaux herbivores et les animaux carnivores

Tout comme les plantes, les animaux ont besoin d’un apport constant d’énergie pour que leurs fonctions corporelles fonctionnent correctement et survivent. Cependant, parce que les animaux ne peuvent pas créer leur propre nourriture comme les plantes, ils ont besoin d’obtenir cet approvisionnement constant en mangeant certains types de nourriture pour subvenir à leurs besoins.

Quelles sont les caractéristiques des animaux herbivores et des animaux carnivores ?

Dans le règne animal, il existe deux grandes espèces d’animaux: les herbivores et les carnivores. Nous avons tous appris que l’une des différences entre les herbivores et les carnivores est le type de nourriture qu’ils mangent.
Les herbivores ou phytophages désignent les animaux qui ne consomment que des plantes. Cela comprend les feuilles, les grains et les graines.

Exemples d'animaux herbivores
Les animaux herbivores comprennent des sous-catégories: les frugivores (fruits), les folivores (feuilles), les granivores (graines), les pollinivores (pollen), les gommivores (gomme des plantes), les nectarivores (nectar), les lignivores ou xylophages (bois).

Les carnivores ou zoophages sont les animaux qui mangent de la viande pour survivre.

Exemples d'animaux carnivores
Exemples d’animaux carnivores

Déterminer si un animal particulier est un herbivore ou un carnivore ne se limite pas simplement à observer quel type particulier de nourriture il mange. En fait, les paléontologues sont en mesure de déterminer si un animal fossilisé en particulier était un herbivore ou un carnivore en examinant simplement les restes osseux fossilisés. L’indication la plus évidente est la dentition.

Les herbivores et les carnivores ont des dents différentes

Les herbivores sont des animaux qui ont des canines larges et plates, qui ont la forme de piques et des incisives courtes et ternes. Cela leur permet de broyer correctement les fibres que l’on trouve dans les plantes et de broyer les graines et les grains consommés au cours de leur vie.
Les carnivores ont des canines courtes et pointues, et de longues incisives pointues et courbées. Cela leur permet de déchirer la peau, les muscles et les ligaments et les aide à mâcher la viande de leur proie.

Schéma crâne différence omnivore herbivore carnivore
Crânes d’un carnivore (chien), d’un herbivore (cheval) et d’un humain (omnivore). Les lignes pointillées marquent le niveau de la rangée de dents. Le pointeur marque l’articulation de la mâchoire. Chez les carnivores, l’articulation de la mâchoire se trouve au même niveau que la rangée de dents, ce qui entraîne un mouvement de la mâchoire en forme de ciseaux ; le mouvement horizontal de la mandibule (mâchoire inférieure) n’est cependant pas possible. Chez les herbivores et les humains, l’articulation de la mâchoire est située au-dessus de la rangée de dents, ce qui permet un mouvement latéral et en avant et en arrière de la mâchoire. Image prise sur le site VivaHealth puis traduite.

Les ongles des carnivores et des herbivores sont différents

Une autre différence réside dans les ongles que l’on trouve dans ces squelettes. Les herbivores ont des ongles aplatis ou des sabots émoussés. Les carnivores ont des griffes acérées comme des rasoirs.
La différence entre les ongles est, encore une fois, à voir avec le type de nourriture qu’ils mangent. Les carnivores ont besoin de traquer et de tuer leurs proies pour qu’elles consomment leur chair, et ces griffes les aident à infliger le plus de dégâts possible, à rendre leurs proies impuissantes.

Les animaux herbivores et carnivores ouvrent la bouche différemment

Dans le même ordre d’idées, il y a également une énorme différence dans la taille de l’ouverture de la bouche par rapport à la taille du crâne, entre herbivores et carnivores. Comme les herbivores ne mangent que des plantes, des graines et des grains, leur ouverture buccale est relativement petite par rapport à leur taille de tête. D’autre part, les carnivores ont de plus grandes ouvertures dans la bouche par rapport à leur taille de tête. C’est parce que les carnivores n’utilisent pas seulement leur bouche pour manger. En fait, la plupart des carnivores utilisent leurs dents tranchantes comme un rasoir lorsqu’ils attaquent leurs proies pour les abattre.

Les herbivores et les carnivores ont des estomacs différents

Parce que la viande est facile à digérer, le système gastrique des carnivores est généralement court et simple. Ils sont monogastriques, c’est-à-dire qu’ils n’ont qu‘un seul estomac (contrairement à l’estomac des ruminants qui a quatre organes, trois pré-estomacs et un estomac). En raison de la facilité avec laquelle les composants nécessaires à la croissance sont obtenus à partir des aliments, certains carnivores ont perdu la capacité de les synthétiser (par exemple, les chats sont incapables de synthétiser la taurine).

En raison du manque d’enzymes salivaires, la nourriture passe peu de temps dans la bouche d’un carnivore, elle est rapidement avalée et se déplace dans l’œsophage. L’œsophage est un tube qui va du pharynx (arrière de la cavité buccale) à l’estomac.

Les 4 estomacs de la vache
Système digestif d’un ruminant (vache).m. Œsophage. v. Rumen ou panse. n. Réticulum ou réseau. b. Omasum ou feuillet. l. Abomasum ou caillette. t. Début des intestins.

Les herbivores ne consomment que des matières végétales très difficile à digérer. Aucun vertébré ne fabrique une enzyme capable de décomposer la cellulose, le sucre dur qui forme les parois cellulaires des plantes. Comme l’alimentation contient de grandes quantités de fibres, le tube digestif des herbivores est comparativement beaucoup plus long que celui des carnivores, car les fibres sont beaucoup plus difficiles à digérer.

Pour surmonter ce problème, les herbivores ont développé une relation une microflore intestinale destinée à la fermentation. La population de microflore de l’intestin est capable de décomposer la cellulose et d’utiliser le glucose pour ses propres besoins métaboliques. La flore intestinale libère des acides gras volatils que l’herbivore utilise comme source d’énergie. La production de ces acides gras est connue sous le nom de fermentation (la fermentation produit également de la chaleur qui maintient l’animal au chaud).

Résumé sur les herbivores et les carnivores

  1.  Les herbivores désignent les animaux qui ne consomment que des produits végétaux. Les carnivores sont des animaux qui consomment la chair et la viande d’autres animaux pour se nourrir.
  2. Les carnivores ont des incisives et des canines tranchantes, car leurs dents les aident à déchirer la chair de leur proie. Les herbivores ont des canines plates en forme de bêche et des incisives courtes et ternes pour les aider à broyer les feuilles, les fruits et autres parties des plantes.
  3. Les herbivores n’utilisent leur bouche que pour consommer de la nourriture, c’est pourquoi ils n’ont que de petites ouvertures buccales. Les carnivores se servent de leurs dents comme d’une arme, de sorte que leurs ouvertures buccales doivent être relativement plus grandes par rapport à la taille de leur tête.
  4. Les carnivores ont un seul estomac et leur système digestif est généralement court car la viande est plus facile à digérer que les végétaux. Les herbivores en revanche ont besoin d’un système digestif plus complexe comprenant plusieurs estomacs et d’une flore intestinale spécifique pour leur permettre de décomposer la matière végétale et en assimiler les nutriments.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.