La méthode des Loci

3

Introduction

La méthode des loci est une méthode de mémorisation qui consiste à placer chaque information à mémoriser le long d’un trajet imaginaire dans un lieu précis. L’information peut être rappelée dans un ordre spécifique en suivant notre chemin imaginaire.

Nous avons vu une utilisation simple de cette technique dans l’initiation à la méthode des Loci où nous avons parcouru un château fort pour mémoriser les noms des crus du Beaujolais.

Loci est le pluriel d’un mot latin locus signifiant ‘lieu, endroit, localité, emplacement’.

La méthode des loci est aussi appelé méthode du voyage, méthode des localités. Les trajets imaginaires font souvent référence au Palais de mémoire, au Palais de l’esprit. Le vocabulaire employé pour expliquer et discuter de cette méthode tourne toujours autour du thème du voyage, du trajet. On y parle de lieu, de station, de localité, d’emplacement…

Sur les sites de mnémotechnie en langue anglaise, nous trouverons les expressions Journey Method, Memory Palace, Mind Palace.

Application

Créons notre trajet

Mentalement nous allons créer un parcours dans un lieu que nous connaissons bien, par exemple une pièce de notre appartement ou de notre maison. Choisissons notre chambre et visualisons dans l’ordre les 10 stations (ou loci) de notre voyage:

  1. la porte
  2. l’armoire
  3. le bureau
  4. le lit
  5. la chaise
  6. la table basse
  7. le fauteuil
  8. la fenêtre
  9. le tapis
  10. la lampe au plafond

Voici les 10 premières localisations de notre “palais de mémoire” que nous pourrons agrandir ultérieurement.

Nous devons toujours parcourir notre palais de mémoire dans le même ordre.

Choisissez une pièce que vous connaissez bien et créez votre propre palais de mémoire!

Mémorisons une liste de mots

Notre liste à retenir:

  • riz, Gandhi, gratte-ciel, Indien, ballon, œuf de Pâque, niche, feu d’artifice, vodka, judoka

Utilisons notre palais de mémoire ci-dessus et plaçons:

  • notre premier mot sur la première station: imaginons la porte de notre chambre bloquée par un énorme sac de riz.
  • le deuxième mot sur le deuxième station : Gandhi se cache dans l’armoire
  • et ainsi de suite…

Comme nous l’avons déjà appris, nous exagérons nos images mentales et ne craignons pas l’absurde!

Souvenons-nous de la liste de mots

Pour se rappeler des mots, il nous suffit de parcourir notre palais de mémoire et de visualiser chaque station et les images associées afin d’être capable de retrouver nos données.
Première station : la porte bloquée par un sac de riz

Si vous avez mémorisé la liste donnée, vous connaissez maintenant les 10 pays les plus peuplés (chaque mot de la liste évoquant pour nous un pays!):

  • riz : Chine
  • Gandhi : Inde
  • gratte-ciel : USA
  • Indien : Indonésie
  • ballon : Brésil
  • Oeufs de Pâques : Pakistan
  • niche : Nigeria
  • feu d’artifice = feu de Bengale : Bangladesh
  • vodka : Russie
  • judoka : Japon

Conclusion

  • La méthode des loci est la méthode la plus utilisée par les mnémonistes. Les palais de mémoire peuvent être augmentés à volonté et ne s’oublient pas car ils correspondent à des lieux réels ou imaginaires qui sont déjà ancrés dans notre mémoire à long terme.
  • Nous verrons dans les prochaines leçons comment améliorer cette technique et comment l’adapter en fonction de nos besoins.
  • Pour une mémorisation sur le long terme, nous utilisons en même temps le logiciel Anki.

 

Exercice

Augmentez régulièrement la taille de votre palais de mémoire jusqu’à 50 stations et placez ici progressivement les 50 pays de l’Europe par ordre alphabétique avec leur capitale.

logo

Théâtre de mémoire de Giulio Camillo
Le théâtre de mémoire de Giulio Camillo (v. 1480 – 1544) permettait de mémoriser les astres, les figures mythologiques, les concepts et les idées. Une version en bois du théâtre a été élaborée pour la cour de François Ier. Jamais achevé, cette oeuvre devait permettre à celui qui se situait face aux gradins (7 gradins divisés en 7 sections) d’y placer ce qu’il souhaitait pour le mémoriser. Le réel fonctionnement du théâtre de Camillo est resté secret mais les plans nous permettent d’avancer l’idée qu’il s’agissait du concept décrit par la méthode des loci.

 

Précédent : Leçon 9


Site d’origine du tutoriel: http://mnemo.boueni.eu/

Ce tutoriel est sous licence CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported


Partage
Article précédentCirconférence d’un cercle, aire d’un disque
Article suivantMénisques du genou
Arno
De formation scientifique, mais autodidacte dans beaucoup de matières, j'aime apprendre et étudier. Pour ne plus rien oublier (!), j'étudie la mnémotechnie depuis plusieurs années et j'essaie d'appliquer les techniques des champions de mémoire dans la vie de tous les jours et pour les études.

3 commentaires

  1. Ma mère m’a appris cette méthode à mon insu !
    Lorsque je révisais, j’avais parfois du mal à retenir certains groupes d’informations (principalement en histoire, religion, mythologie, bref des choses littéraires). Elle avait tenté de m’initier la mnémotechnie “simple”, par exemple pour les planètes en retenant la phrase: “me voici tout mouillé, je suivais un nuage pluvieux”, mais je ne parvenais pas à associer facilement les mots aux planètes.
    Elle m’a donc intelligemment dit qu’il suffisait d’inviter les planètes ou les rois chez nous.
    A la barrière, m’attendait le Soleil, il était très chaud alors je devais vite aller sous le marronnier où m’attendait Mercure, sur la branche Vénus jouait à chat avec la Terre. Un peu plus loin, sur le sentier marchait tranquillement Mars qui faisait signe de la main à Jupiter qui prenait un peu d’eau sur un banc. Arrivé à la conciergerie, je vois Saturne faire du hulahoop. A la fontaine, se repose Uranus. J’arrive enfin sur l’escalier qui mène aux portes de la maison que Neptune m’ouvre gentiment. Me voilà à l’heure pour serrer la pince de Pluton.

    Et j’ai procédé ainsi durant toute mon enfance et mon adolescence pour retenir chaque fois des listes et des informations plus complexes. Au fur et à mesure, j’ai ajouté des pièces et des meubles. Lorsque j’avais fait le tour, j’allais sur les toits, puis dans les demeures voisines!

    Ce procédé est très efficace et ne demande que peu d’entrainement puisque comme bien mis en avant dans ce très bon article: il s’agit d’un lieu que nous connaissons donc on ne fait que poser de nouvelles informations sur des souvenirs qui sont déjà présents.

Commenter