Travail mécanique à partir du vide: le moteur à air chaud

Travail mécanique à partir du vide : le moteur Stirling, aussi appelé “le moteur à air chaud” (Inventeur : Robert Stirling).
Une machine à redescendre sur Terre !

En bref comment ça marche ?
Ce moteur est composé d’une chambre de combustion externe (contrairement Principe de fonctionnementau moteur à explosion), l’air dans le cylindre fermé est chauffé et, de par son expansion, s’écoule le long du piston de compression pour rejoindre le côté opposé du cylindre (partie froide) où il refoule le piston moteur. Puisque le piston de compression est lié au volant d’inertie en rotation, il revient à nouveau en arrière de manière à ce que l’air derrière le piston de compression se refroidisse et produise en conséquence une dépression. Cette dépression agit en ce que le piston moteur est à nouveau aspiré vers l’arrière, le processus redémarre depuis le début, la machine fonctionne ! Quasiment à l’identique d’un moteur à explosion : il est doté d’un cylindre, d’un piston (dit membrane), d’un système de refroidissement liquide (eau), d’un piston (dit déplaceur), d’un vilebrequin, d’un embiellage, d’un volant d’inertie, d’un rotor etc…
C’est le même phénomène qui provoque les orages !

Voici une fabrication artisanale que j’ai réalisé à partir d’éléments de récupération, le moteur a démarré le 28 mai 2015 à 15 heures, hélas les matériaux utilisés n’ont pas résisté au temps et aujourd’hui il ne tourne plus, snif ! Mais lorsqu’il se mit à démarrer pour la première fois, je n’en croyais pas mes yeux ! J’ai cependant conservé une petite vidéo prise sur le vif : voici donc cette drôle de machine !

Dans un concept construit avec des matériaux plus adaptés, le moteur produira alors beaucoup plus d’électricité pour alimenter ce qu’on veut ou presque : recharger des batteries, servir de pompe à chaleur, de pompe à eau, de moulin à eau, de climatiseur, de réfrigérateur et remplace tous ce qu’on peut faire avec un moteur à combustion interne (à explosion).

Ce concept écologique à l’avantage d’être gratuit, il utilise l’oxygène que l’on respire, l’eau que l’on boit (ou pas), et n’importe quelle source de chaleur et oui c’est tout !
On peut le construire à partir de divers matériaux étanches et réfractaires, i
l est robuste, performant, il ne pollue pas, il est silencieux (sauf le mien !), et il est inodore.

On peut l’adapter et l’installer partout et dans n’importe quel environnement sur terre pour générer de l’électricité : pour se chauffer l’hiver ou se rafraîchir l’été, imaginons encore ce que l’on pourrait faire dans les pays sous-développés par exemples : pour pomper de l’eau et la véhiculer ou bien climatiser une pièce de vie, réfrigérer de l’eau et des aliments, générer de l’électricité là ou il y en a pas, pourquoi pas en plein milieu de la jungle et tout ça gratuitement !
Il n’est pas interdit de rêver !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

leo. vel, ut Praesent ipsum amet, tempus elit.