Maîtrise de soi: conclusion

0

Nous avons vu ensemble ce qu’il ne fallait pas faire et ce qu’il fallait faire pour acquérir la maîtrise de soi. Faut-il redire qu’il ne vous suffira pas de lire le texte de ces leçons pour acquérir la totale maîtrise de vous-même ? Ces leçons il faudra, certes, les lire et les relire, pour bien vous en pénétrer ; mais il faudra surtout mettre en application les conseils qu’elles contiennent. Vous vous aiderez aussi des fiches-résumés qui vous rappelleront les grandes lignes de votre action à divers moments de la journée. Enfin, vous aurez recours à l’autosuggestion pour vous aider à acquérir les bons réflexes et les bonnes attitudes mentales.

Pour tirer le meilleur parti de ce cours, il faut que vous fassiez un plan personnel d’entraînement à la maîtrise de soi. Passez bien en revue tous les points sur lesquels vous ne respectez pas les règles que nous avons énoncées. Classez-les par importance (celles auxquelles vous manquez souvent ou gravement) et par ordre de difficultés (les points sur lesquels vous sentez que vous pouvez obtenir une amélioration rapidement). A partir de là, vous créerez votre programme personnel de développement de la maîtrise de soi.

Ce programme pourra d’ailleurs déborder le cadre de la maîtrise de soi et comporter un plan d’amélioration personnelle sur d’autres points : approfondissement de la culture, étude d’une langue, développement de la mémoire, lutte contre la timidité, entraînement à l’art de parler, etc.

Au début, vous aurez peut-être le sentiment d’être pris dans un carcan ne vous laissant plus de liberté, plus de temps libre et ne comportant que des efforts. Puis, peu à peu, vous constaterez que les choses deviennent plus faciles et l’effort plus naturel. Plus vous aurez de volonté, plus vous vous maîtriserez, plus il vous sera facile de progresser davantage. Vous finirez par acquérir les bons réflexes, et les attitudes qu’aujourd’hui vous devez adopter par un effort conscient deviendront spontanées et inconscientes. Ce sera la preuve que vous avez gagné la partie.

Pendant toute la période d’entraînement vous aurez des échecs. Que cela ne vous décourage pas, car c’est tout à fait naturel. Comme nous l’écrivions au début de ce cours, la maîtrise de soi va à l’encontre de nos tendances naturelles. Chassez le naturel, dit le proverbe, et il revient au galop. Il n’est donc pas surprenant que vous connaissiez des hauts et des bas, que vous subissiez des échecs, que vous ayez des régressions. Il n’est pas possible de modifier notre nature profonde en quelques jours. C’est un effort qui demande généralement plusieurs mois, bien qu’on remarque souvent des résultats dès les premières semaines. Cependant pour être maître de vous de toutes les façons que nous avons voquées et dans toutes les circonstances, il vous faudra de trois à douze mois. N’abandonnez pas votre effort après quelques semaines, ce serait dommage. Sachez que le succès est au bout du chemin. En poursuivant votre effort, vous triompherez et vous aurez alors en vous une force qui vous donnera une puissante personnalité. Vous pouvez faire partie de ceux que l’on envie pour leur parfaite maîtrise d’eux-mêmes. La maîtrise de vous-même vous permettra de triompher des obstacles et d’atteindre tous les buts que vous vous fixerez. Vous pourrez placer la barre très haut, car vous aurez en vous tout ce qu’il faut pour réussir ou pour acquérir ce que vous saurez nécessaire à la réussite. Vous vous maîtriserez vous-même, mais votre personnalité s’imposera tout naturellement auprès des autres et vous aurez aussi tout pour maîtriser votre destin. Vous réussirez votre vie parce qu’elle sera telle que vous l’aurez choisie et parce que vous saurez toujours trouver en vous l’énergie nécessaire à la réalisation de vos desseins. La maîtrise de soi permet de trouver le bonheur dans la vie intérieure, dans la vie sentimentale et dans la vie professionnelle. La clé du succès est entre vos mains.

Partage
Article précédentExercez-vous !
Article suivantComment obtenir une concentration totale ?
J.-C. Michel
A collaboré à la première version de JeRetiens en 2007. Aujourd'hui, son site n'est plus en ligne, nous avons choisi de republier les textes pouvant être récupérés. Ses textes lui sont intégralement crédités.

Commenter