Perroquet et Ara : les différences !

Ces deux oiseaux sont souvent confondus car on leur attribue le fait de "parler" ! Découvrez-en plus sur leurs différences !

Les perroquets et les aras appartiennent à l’un des plus grands ordres d’oiseaux, les psittaciformes, qui comprend tous les cacatoès, aras, perruches et perroquets. Cette famille d’oiseaux est très diversifiée avec plus de 350 espèces différentes. Tous les membres de cette famille ont une langue souple et musclée dans un bec épais et crochu et des griffes de zygodactyle (deux des orteils vers l’arrière, deux vers l’avant). Cette combinaison de caractéristiques les distingue clairement des autres types d’oiseaux. Il y a trois sous-groupes, dont l’un est le Psittacidae, ou les “vrais” perroquets. Les perroquets et les aras appartiennent à ce groupe, bien qu’ils diffèrent considérablement.

Qu’est-ce qu’un perroquet ?

Un perroquet facilement distinguable de l’ara par sa toute petite zone de peau sans plumes autour de ses narines.

Un perroquet est un terme général pour tous les oiseaux appartenant au sous-groupe Psittacidae. Ces oiseaux comprennent diverses formes allant de 9 cm à 1 mètre, des petites perruches aux grands aras.

Tous les perroquets ont des becs uniques, une zone de peau douce autour des narines, des griffes préhensiles sur les pattes.
Ils vivent souvent en groupes grégaires. Il y a rarement des différences visuelles entre les perroquets mâles et femelles.

Les perroquets ont un régime alimentaire varié composé principalement de graines, mais aussi de noix, de fruits, de nectar et d’insectes. Le son qu’ils peuvent produire varie grandement, allant de courts cris à des chansons mélodieuses dans certains cas et de nombreuses vocalisations distinctives. Ces sons sont utilisés pour la communication dans les groupes avec le mouvement des plumes de la queue.
L’écologie comportementale est complexe et ces oiseaux sont très sociables, montrent une monogamie à vie et sont intelligents et avec une grande capacité d’apprentissage. On les trouve dans des habitats extrêmement divers, du désert à la jungle urbaine.

Les perroquets produisent jusqu’à 6-9 oeufs par couvain et l’incubation dure environ 19-30 jours. Les oisillons sont complètement dépendants de leurs parents et restent au nid pendant une période prolongée, tandis que les parents les nourrissent par régurgitation (ils vomissent la nourriture déjà mâchée et un peu digérée pour que leurs petits oisillons l’assimile facilement).

Qu’est-ce qu’un ara ?

Un ara identifiable par notamment sa taille et sa large zone de peau (blanche) sans plumes tout autour de son bec.

Grands, colorés et très intelligents, ce sont les plus grands types de perroquets. Ceux-ci sont plus étroitement liés à de plus petits perruches que d’autres perroquets. Les aras sont des perroquets du Nouveau Monde et sont installés dans la majeure partie de l’Amérique du Sud jusqu’au Mexique central.

Les aras ont une partie distincte de peau nue, parfois interrompue par de fines rangées de plumes, sur le visage et allant jusqu’à la base du bec. Cette caractéristique les distingue des autres types de perroquets, qui n’ont qu’une zone de peau nue relativement petite autour des narines.
Les lignes complexes de fines plumes qui traversent cette tache de peau nue se sont révélées uniques à chaque aras, tout comme l’empreinte digitale humaine. Une autre caractéristique qui distingue les aras des autres perroquets sont les plumes nettement longues de la queue. Il existe six genres d’aras, avec environ 18 espèces.

Ces oiseaux vivent dans des groupes familiaux et se nourrissent de noix et de graines, les craquant à l’aide de becs solides. La présence de ces groupes dans une forêt pluviale reflète la santé des arbres et, finalement, de la forêt.

La majorité des aras sauvages est en voie de disparition, avec 5 espèces qui ont déjà été déclarées éteintes. Parmi les menaces qui pèsent sur les aras figurent la perte d’habitat due à la déforestation et le commerce illégal d’animaux de compagnie, où de nombreux oiseaux meurent avant même d’arriver à l’animalerie.

Différences entre un perroquet et un ara

Classification du perroquet et de l’ara

Les perroquets sont un grand groupe d’oiseaux ayant des traits similaires (l’ordre des Psittaciformes), qui comprend des types d’oiseaux comme les perruches, les cacatoès et les aras. Les vrais perroquets appartiennent à la famille des Psittacidae. De cette famille, six genres sont classés comme aras. Les aras sont donc une sorte de perroquet, dans la sous-famille Arinae.

Répartition géographique

Les perroquets, en général, ont une large aire de répartition géographique et peuvent être trouvés principalement dans l’hémisphère sud dans une variété d’habitats, et ne sont pas limités aux régions tropicales. Certains sont migrateurs et forment des colonies de reproduction dans certaines régions.
Les aras, par contre, se trouvent dans les forêts tropicales humides ou les zones boisées du centre du Mexique jusqu’en Amérique du Sud où ils vivent et se reproduisent.

Mode de vie

Les perroquets se nourrissent de graines, de noix, de fruits, de nectar et d’insectes.
Les aras vont parfois loin pour chercher leur nourriture. Ils se nourrissent de sources alimentaires similaires aux perroquets ainsi que de certaines tiges, feuilles, fleurs et fruits de palmiers.
Les aras de l’Amazonie mangent de l’argile pour neutraliser certaines substances provenant de leur alimentation.

Les perroquets sont monogames et nichent souvent dans des terriers.
Les aras sont aussi monogames et nichent dans les creux des arbres ou parfois dans les trous des rives.

Les grands perroquets comme les aras mettent quelques années à arriver à maturité et à se reproduire lentement, avec seulement un ou deux petits par an et pas nécessairement chaque année. Les petits perroquets pondent plus d’œufs, jusqu’à 6-9, et avec deux ou trois couvées par an.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

vel, non dapibus odio libero dolor.