Comment se forment les tornades ?

Une tornade est une violente tempête de vent caractérisée par un nuage tordu en forme d’entonnoir. Le mot “tornade” vient du verbe espagnol ou portugais tornar, qui signifie tourner.

Les tornades se forment lors de tempêtes dans le monde entier, et plus particulièrement dans une vaste région du Midwest et du Sud des États-Unis connue sous le nom de Tornado Alley (l’allée des tornades). Les météorologues ne savent pas exactement pourquoi il y a des tornades, mais ils savent qu’elles se forment généralement à la suite d’un orage violent accompagné de grêle et d’éclairs.

Comment se forment les tornades ?
Voici une carte des États-Unis indiquant les conditions réunies qui créent une tornade, ainsi que la région Tornado Alley au centre.

Avant qu’un orage ne se forme, un changement de direction du vent et une augmentation rapide de sa vitesse, avec l’augmentation de la hauteur au-dessus de la surface de la terre, créent un effet invisible de rotation horizontale dans la basse atmosphère. L’air chaud de l’océan rencontre l’air froid du nord. Lorsqu’ils se rencontrent, l’air chaud s’élève au-dessus de l’air froid. L’air froid tombe au sol. L’air chaud se refroidit alors et forme une cellule de convection. Ces cellules peuvent se mettre à tourner à près de 480 km/h, provoquant les vents de la tornade. En tournant, elles ramassent de la terre et des gouttelettes d’eau qui forment le célèbre entonnoir d’une tornade.

Les tornades se forment pendant la partie la plus chaude ou la plus humide de la journée, entre 16 heures et 18 heures. L’air froid qui est piégé dans l’air chaud forme un gros nuage noir et sombre dans lequel l’air tourne.

Sam Zylberberg

Laisser un commentaire