Alexandre le Grand

Qui était Alexandre le Grand ?

Voici un article destiné aux hellénistes, ainsi qu’aux désireux de connaître certains faits concernant l’un des plus grands stratèges de l’histoire, Alexandre le Grand.

Alexandre le Grand (ou Alexandre III) (356 à 323 avant J.-C.), fut proclamé roi de Macédoine à 20 ans. Il est le fils de Philippe II de Macedoine et d’Olympia princesse molosse d’Epire, et eut Aristote comme illustre précepteur. Alexandre le Grand, au dos de son cheval Bucéphale, est surtout connu pour ses conquêtes partant de la Macédoine jusqu’aux frontières de l’Inde et de l’Asie centrale, en passant par la Mésopotamie. L’héritage de ses conquêtes a été la construction de plusieurs “Alexandrie” que l’on retrouve aujourd’hui sous le nom d’Alexandrie d’Égypte, d’Asie, Alexandrie d’Arachoise (actuelle Kandahar en Afghanistan) ou encore Alexandrie du Caucase (actuelle Bagram en Afghanistan).

Alexandre III prit la place de Darius III, dernier pharaon et Roi de l’Empire achéménide (le premier empire perse régnant sur une grande partie du Moyen-Orient).

À sa mort en 323 avant J.-C., son diadoque (ancien général d’Alexandre), Ptolémée I, succède à Alexandre comme étant roi d’Égypte.

Après ce très court résumé des faits principaux concernant Alexandre le Grand, voici des astuces mnémotechniques :

Pour retenir les dates de naissance (356 avant J.-C.) et de mort (323 avant J.-C.) :

Il faut s’intéresser à sa date de naissance (356 avant J.-C.), et retenir qu’il a vécu 33 ans (que l’on pourra soustraire à 356 pour obtenir la date de sa mort), les “3” peuvent être retrouvés grâce au nombre de termes dans “Alexandre le Grand” (ou dans Alexandre III).
Ensuite, il y a 5 lettres dans “Grand“.
Enfin, on compte 6 syllabes dans “Alexandre le Grand“, ainsi on obtient : 356 avant J.-C..

En cas de doute, ou de confusion entre le 5 et le 6, il faut une nouvelle fois penser à “Grand”, mais ici, dans le sens où l’on va du plus petit au plus grand chiffre : soit 3..5..6 pour 356 avant J.-C.

Pour retenir le nom du cheval d’Alexandre le Grand, il faut se souvenir que le suffixe de “Bucéphale” est le même que le préfixe d”Alexandre”.

Enfin, pour retenir qu’Alexandre le Grand (Alexandre III) prit la place de Darius III, en tant que Pharaon d’Égypte, il faut retenir le III commun à ces deux Rois.

Alexandre le Grand sur son cheval Bucéphale lors de la bataille d'Issos, mosaïque romaine de Pompéi, conservée à Naples.
Alexandre le Grand sur son cheval Bucéphale lors de la bataille d’Issos, mosaïque romaine de Pompéi, conservée à Naples.
1 commentaire
  1. Stanislas Martini dit

    Merci pour ce truc brillant que j’enseignerai dès demain à mes élèves. En particulier “la règle de trois” que je n’oserai appeler “règle de Troie” de peur de les embrouiller !

    Cela fait plaisir de voir qu’il y a encore des gens qui aiment la connaissance, dans cette époque superficielle et vaine.

    Stanislas Martini
    Helléniste

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

diam Praesent elit. ipsum at libero. mattis lectus non efficitur. Sed dictum