RFA ou RDA ? Allemagne de l’Est ou de l’Ouest ?

Comprenez mieux la naissance de la RFA (Allemagne de l'Ouest) et de la RDA (Allemagne de l'Est) grâce à cette histoire simplifiée de la division allemande après la Seconde Guerre mondiale

Après la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne est divisée en deux pays. La République fédérale d’Allemagne (RFA), également appelée Allemagne de l’Ouest et la République démocratique allemande (RDA), également appelée Allemagne de l’Est.

La réunification allemande a lieu le 3 octobre 1990, date à laquelle les États de l’Allemagne de l’Est sont devenus membres de la République fédérale d’Allemagne.

Création de la RFA et de la RDA

Après la Seconde Guerre mondiale, les vainqueurs ont créé quatre zones d’occupation alliées en Allemagne. En 1949, les zones française, britannique et américaine ont été rattachées à la République fédérale d’Allemagne, également connue sous le nom d’Allemagne de l’Ouest, tandis que la zone soviétique est devenue un État distinct connu sous le nom de République démocratique allemande, ou Allemagne de l’Est.

Carte politique de l'Europe indiquant l'Allemagne de l'Ouest (RFA) en orange, avec son drapeau, et l'Allemagne de l'Est (RDA) en vert, avec son drapeau.
Carte politique de l’Europe indiquant l’Allemagne de l’Ouest (RFA) en orange, avec son drapeau, et l’Allemagne de l’Est (RDA) en vert, avec son drapeau. La position ambiguë de Berlin, coupée par son fameux mur est mise en exergue.

Pendant la guerre froide, l’Allemagne de l’Ouest est un pays démocratique (les politiciens sont élus lors d’élections libres), allié aux États-Unis d’Amérique et doté d’un système économique capitaliste (les entreprises appartiennent aux citoyens). L’Allemagne de l’Est est quant à elle un pays communiste, un État à parti unique. Le parti communiste est roi, les élections ne sont pas démocratiques et les entreprises appartiennent à l’État.
Comme d’autres États du bloc soviétique, la RDA est contrôlée par l’Union soviétique.

Le mur de Berlin date de 1961

L’économie Ouest-allemande se développe de plus en plus vite dans les années 1950, tandis que l’économie de l’Allemagne de l’Est ne porte pas bien. Ceci implique un mouvement de la population de l’Est vers l’Ouest. Pour arrêter cette émigration, la frontière entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest est fermée en 1961 par les forces Est-allemandes. Cette frontière fait partie du rideau de fer.
Le 13 aout 1961, le mur de Berlin est construit.
Entre 1961 et 1989, quitter l’Allemagne de l’Est est très difficile et extrêmement dangereux.

La chute du mur de Berlin

En 1989, le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev retire ses troupes d’Afghanistan, la Hongrie ouvre son rideau de fer, et globalement l’Union soviétique s’ouvre vers l’Ouest. Beaucoup de pays communistes suivent ces exemples. L’Allemagne de l’Est essaye d’ignorer cette tendance, mais en 1989, la protestation populaire devient vive à l’intérieur du pays.
Après quelques efforts pour maintenir la stabilité du pays, la chute du mur de Berlin est actée le 9 novembre 1989. La conversion de l’Allemagne de l’Est en un pays démocratique a commencé presque immédiatement. Au cours des onze mois qui suivent, les conditions de l’unification sont négociées entre l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest, la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis d’Amérique et l’Union soviétique, et le Traité sur le règlement final concernant l’Allemagne également appelé le Traité Deux Plus Quatre (ou Traité de Moscou en 1990), est signé par les deux États allemands et les quatre alliés de guerre, a ouvert la voie de la réunification.

La réunification de la RFA et de la RDA

Deux options pour la réunification sont écrites dans la constitution Ouest-allemande (le Grundgesetz) :

  • Faire un nouveau pays avec une nouvelle Constitution.
  • L’adhésion des nouveaux Länder à la République fédérale d’Allemagne.

La deuxième option est retenue et, le 3 octobre 1990, à 0 h 01, les cinq nouveaux Länder de Brandebourg, Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Saxe, Saxe-Anhalt, Thuringe et Berlin réunifié rejoignent officiellement la République fédérale d’Allemagne. La République démocratique allemande n’existe plus.

RFA et RDA à l’Ouest ou à l’Est ? Moyen mnémotechnique !

Voici deux moyens mnémotechniques pour ne plus jamais vous tromper !

Dans RFA il y a F, comme dans “France”, donc c’est la partie occidentale, à côté de la France.
Dans RDA il y a D, comme Droite, c’est donc la partie située “à droite”, donc à l’Est.

Ou alors pensez que la RFA contient un F comme dans fourchette et que la fourchette se place toujours à gauche (donc à l’Ouest !)

La RFA se trouve à l’Ouest, la RDA se trouve à l’Est.

2 commentaires
  1. Pistorio dit

    Excellent article ! Je trouve que retenir RDA avec « Droite » est un peu risqué puisqu’il s’agit de la partie communiste (donc « de gauche »). Même confusion dans l’acronyme original si on veut retenir avec D comme Démocratique puisque c’est justement la partie non démocratique malgré son nom. Cependant je n’ai rien de mieux à proposer puisque je retiens moi-même RDA comme étant le pays à droite de la carte

    1. Sam Zylberberg dit

      Eh oui, les affres de la mnémotechnique en géographie nous poussent à utiliser droite pour Est, gauche pour Ouest, en dépit des acronymes et de leur sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.