Moyens mnémotechniques: définition, usages, pratiques

Que sont les moyens mnémotechniques ?

Définition

Les moyens mnémoniques sont des techniques qu’une personne peut utiliser pour améliorer sa capacité à se souvenir de quelque chose. En d’autres termes, il s’agit d’une technique de mémoire qui aide votre cerveau à mieux coder et à se rappeler des informations importantes. C’est un simple raccourci qui nous aide à associer l’information dont nous voulons nous souvenir avec une image, une phrase ou un mot.

Les moyens mnémoniques sont très anciens, certains datent de l’antiquité grecque. Pratiquement tout le monde les utilise, même s’ils ne connaissent pas leur nom. C’est simplement une façon de mémoriser l’information afin qu’elle reste plus longtemps dans notre cerveau et qu’elle puisse être rappelée plus facilement dans le futur.

Les moyens mnémoniques populaires comprennent :

Les rimes

Une rime est un disposition de sons similaires à la fin des mots. Les rimes sont plus faciles à retenir parce qu’elles peuvent être stockées par codage acoustique dans notre cerveau. Par exemple pour retenir le mot tartine en néerlandais, il est coutume de chantonner dans les écoles belges:

“Ça rime et ça rame,
Comme tartine et boterham

Les acronymes et acrostiches

Un acronyme est un mot formé à partir des premières lettres ou groupes de lettres d’un nom ou d’une phrase. Il s’agit d’un sigle qui se prononce comme un mot, par exemple: OVNI pour “Objet Volant Non Identifié” ou SIDA pour “Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise”.

Un acrostiche est une série de lignes à partir desquelles des lettres particulières (comme les premières lettres de toutes les lignes) forment un mot ou une phrase.
De nombreux poèmes ont été écrits sous forme d’acrostiches, comme les Poèmes à Lou de Guillaume Apollinaire.

Poème “Adieu”, de Guillaume Apollinaire. Rédigé en 1915 sous forme d’acrostiches, paru dans le recueil “Poèmes à Lou”.

Les acrostiches peuvent donc être utilisés comme dispositifs mnémoniques en prenant les premières lettres des mots ou des noms dont il faut se souvenir.

Par exemple, les élèves doivent se souvenir de l’ordre des planètes du système solaire.
Les planètes en partant du soleil sont: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Uranus, Neptune. Un moyen mnémotechnique pour retenir les planètes peut être l’acrostiche suivant: Me Voici Tout Mouillé, Je Suivais Un Nuage.

Le découpage et l’organisation

Le découpage est simplement une façon de décomposer de plus gros morceaux d’information en de plus petits “morceaux” organisés plus faciles à retenir. Les numéros de téléphone aux États-Unis en sont un exemple parfait – 10 chiffres divisés en 3 morceaux, ce qui permet à presque tout le monde de se souvenir facilement d’un numéro de téléphone entier. Puisque la mémoire humaine à court terme est limitée à environ 7 éléments d’information, placer de plus grandes quantités d’information dans des contenants plus petits aide notre cerveau à se souvenir plus facilement et plus facilement.

Il est également utile d’organiser l’information en catégories objectives ou subjectives. L’organisation objective place l’information dans des catégories logiques et reconnues. Les arbres et l’herbe sont des plantes ; un grillon est un insecte.
L’organisation subjective consiste à catégoriser des éléments apparemment sans rapport d’une manière qui vous aide à vous rappeler de ces éléments plus tard. Cela peut aussi être utile parce que cela décompose la quantité d’informations à apprendre. Si vous pouvez diviser une liste d’éléments en un nombre réduit de catégories, vous n’avez plus qu’à vous rappeler les catégories (moins d’éléments), qui serviront de repères de mémoire à l’avenir.

La méthode des loci

La Méthode des Loci est un moyen mnémonique qui remonte à l’antiquité grecque, ce qui en fait l’un des plus anciens moyens de mémorisation que nous connaissons. L’utilisation de la Méthode des Loci est facile.
Tout d’abord, imaginez un endroit que vous connaissez bien. Par exemple, si vous utilisez votre maison, placez les éléments à mémoriser dans les pièces de votre maison, lesquelles deviennent des “tiroirs” faciles pour y piocher les informations.
Un autre exemple est d’utiliser le trajet jusqu’à votre lieu de travail ou d’études, les points de repère en cours de route peuvent devenir l’information dont vous avez besoin pour mémoriser.

Vous passez en revue une liste de mots ou de concepts nécessitant une mémorisation, et vous associez chaque mot à l’un de vos lieux. Vous devez aller dans l’ordre afin de pouvoir récupérer toutes les informations à l’avenir.

Les associations visuelles / imagerie

L’imagerie visuelle est une excellente façon d’aider certaines personnes à mémoriser des éléments. Par exemple, elles sont souvent utilisées pour mémoriser des paires de mots (herbe verte, soleil jaune, eau bleue, etc.). La méthode des Loci, mentionnée ci-dessus, est une forme d’utilisation d’associations imagées pour la mémorisation. Se remémorer des images spécifiques peut nous aider à nous rappeler l’information que nous avons associée à ces images.

Les associations visuelles fonctionnent généralement mieux avec de plus petits éléments d’information. Par exemple, lorsque vous essayez de vous souvenir du nom de quelqu’un qu’on vient de vous présenter. Vous pouvez imaginer un pirate avec une jambe de bois pour “Paul”, ou un gros grizzly pour “Jérémy”, en fonction des ressemblances ou… de votre imagination !

3 commentaires
  1. Anne sophie dit

    Ma Vieille Tante Marié Je Suis Un Nigaud Patenté.

  2. vautron jacques dit

    interessant

  3. VERNAY Aurélia dit

    Bonjour,
    En parlant d’acrostiche pour se souvenir des planètes, je préfère cette version :
    “Monsieur, Vous Tâtez Mon Jupon, Serai-ce Une Nouvelle Proposition ?” qui a aussi l’avantage de mentionner Pluton…
    ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

at consectetur efficitur. ipsum Praesent felis