Remplacer un mot vulgaire par un autre ? Comment modifier son vocabulaire

Comment changer les codes de notre subconscient ?

Remplacer un mot “vulgaire” de notre vocabulaire par un mot “saint”.

Il est très difficile de se séparer d’une mauvaise habitude, néanmoins il existe des méthodes très efficaces !

La règle d’or; La théorie est à la fois très simple et très complexe, quant à la pratique, elle est plus ou moins longue selon le caractère du subconscient de l’individu.

  • Pour commencer ceci est très sérieux, cette “façon de penser” est très efficace. Il faut savoir que l’on attire toujours vers soi, tout ce qu’on dit, tout ce qu’on pense et tout ce qu’on fait, mais on attire aussi tout ce qu’on ne fait pas, en somme on attire tout ce qu’on est. On peut bien sûr attirer tout ce qu’on veut si toutefois on sait réellement ce qu’on veut tout en sachant évidement ou on va.

Notre subconscient écoute, voit et enregistre tout.

  • Selon nos propos, nos pensées et nos actions, notre subconscient nous guide inexorablement vers cela. Très basique, il exécute bêtement le programme qu’on lui a installé, il fait tout simplement ce qu’on lui dit de faire, il ne se repose jamais et travaille sans cesse. Tout pendant notre sommeil sans se préoccuper de nous il fait sa vie de subconscient, il ne se soucie pas de savoir si ce qu’il fait est bien ou mal.
    Pourquoi remplacer un mot vulgaire de notre vocabulaire par un mot saint ? Les mots malsains, grossiers ou vulgaires attirent une vie malsaine et grossièrement vulgaire, les mots parfois mal employés attirent la confusion et l’incompréhension, (on doit pouvoir expliquer clairement ce qu’on veut pour savoir où on va).

La visualisation mentale 

  • Pour commencer, fermer les yeux (ceci n’est pas obligatoire, en ce qui me concerne je visualise les yeux ouverts), ensuite appelez votre subconscient et dites-lui si c’est la première fois “Et toi là dedans le subconscient, viens donc par ici, oui c’est bien à toi que je m’adresse le subconscient ! (présentez-vous) “Je suis la conscience !” et dites lui fermement, “A présent c’est moi qui prends le contrôle de ma vie, je suis le patron, désormais tu vas m’écouter et nous allons collaborer pour changer certaines choses qui ne vont pas du tout, c’est entendu !”. (Si vous ne le voyez pas inventez-le, l’important est de-lui donner un nom et éventuellement lui associer une image qui vous convient).                                                                                                                                                                                                                
  • Mon subconscient se nomme Mario (Oui le même ! Et pourquoi ?). Il est petit et se faufile partout, il est joueur, obéissant, fidèle, performant, infatigable, aventurier, bricoleur, touche à tout et toujours disponible. Je fais appel à lui très souvent, non seulement il exécute mes ordres mais ce n’est pas tout, il gère aussi toute la maintenance, nettoie, classe, stock les données, répare, explore, recherche, élude les pièges et les obstacles, trouve la solution à tous problèmes et m’informe sans cesse, aujourd’hui je ne peux plus m’en passer. (Astuce; Il est plus facile de visualiser ou d’imaginer un personnage de dessin animé, vous devez communiquer avec lui le plus souvent possible, il doit faire partie de votre quotidien pour être efficace)

 

  •  Maintenant imaginez “votre Mario” explorer votre cerveau, dévalant les neurones à toute vitesse sur son kart, évitant les synapses chargées d’électricité, s’arrêtant parfois pour effectuer quelques réparations réseaux, bottant les fesses aux défauts et aux mauvaises manies, attrapant au vol les vilains mots et les pensées indésirables. imaginez-le faire le ménage dans ce grand couloir sans fin, rempli de coffres, de casiers et de tiroirs, à leur tour remplis de classeurs, de livres, de dossiers, de papiers (et de tout support imaginable). Demandez-lui de corriger un défaut, une manie, ou bien d’obtenir de nouvelles compétences, etc. Demandez lui d’explorer de nouvelles contrées inconnues de votre cerveau pendant votre sommeil, cet univers est tellement vaste, demandez-lui ce que vous voulez, il l’obtiendra. Cependant n’oubliez pas de le remercier à chaque fois qu’il réussit une bonne action, il adore être flatté (très important), dites lui par exemple; “Merci, tu as des idées de génie !” ou “tu es trop fort !”, “je ne peux plus me passer de toi !”, les résultats sont très surprenants.

“Pour changer un mot de notre vocabulaire, il faut le remplacer par un autre”

  • Pour se faire je fais donc appel à mon subconscient; “Mario ! Je ne veux plus prononcer ce mot, c’est une mauvaise pensée, je veux la remplacer par une nouvelle pensée, un mot qui exprime une bonne pensée et qui ne fait de mal à personne, je ne dirai plus “Ho p…..de b….. de m…. !, désormais je dirai (ceci est un exemple, trouvez votre truc), “Ho purée de pommes de terre, de carottes râpées !”. Dès que le vilain mot se représente, corrigez tout de suite et dites “c’est une mauvaise pensée “Mario !” (prononcez le nom de votre subconscient), faites-lui la morale et grondez-le comme un enfant, ensuite répétez le bon mot, à force de l’entendre votre subconscient ira dans ce sens et vous obéira. Ce truc fonctionne pour tout ce que vous voulez changer dans votre vie, dites simplement; “Je ne veux plus faire cela” c’est une mauvaise pensée, je la remplace par une bonne pensée, désormais je vais faire ceci, ou je veux devenir cela”, insistez jusqu’à l’obtention de ce que vous voulez changer, cela peut aller très vite.

“Petites astuces pour programmer cette façon de pensée dans le subconscient”

  • Ne soyez pas “contre” quelque chose, soyez plutôt “pour” autre chose qui l’oppose, généralement tout ce qui est contre est destructeur, il nous fait perdre notre temps, il nous rend malade et nous éloigne de notre objectif principal, il attire bien souvent tout ce qu’on ne veut pas. Pour faire avancer les choses il est plus judicieux d’être pour, donc pour aller contre quelque chose, soyez plutôt pour quelque chose d’autre qui l’oppose.

 

  • “Le contre” attire très souvent; la vulgarité, les injures, les conflits, le mensonge, la colère, l’orgueil, la vengeance, la haine, la maladie, la malchance, la déprime, l’addiction, la  destruction et parfois même la mort ! Mais aussi une perte de temps conséquente, à vouloir être contre quelque chose on s’éloigne du pour ce quoi on est fait (devenez plus riche du temps et concentrez-vous sur ce que vous voulez atteindre en priorité). Par exemples ne dites pas “je suis contre l’énergie atomique” mais dites, “je suis pour une énergie propre (contribuez à sa réalisation et faites en l’éloge), ou “C’est dégueulasse, je suis contre le tabac !”, dites plutôt “non merci, je veux rester en bonne santé (dites pourquoi) !” ou alors ne dites pas “Je suis contre la guerre” dites plutôt ” Je suis pour la paix et je veux faire des choses positives pour la propager” ou encore, ne dites pas ” Je suis contre tous ceux qui ne respectent pas la nature” dites plutôt “je suis pour la protection de la planète” etc. Faites des choses positives pour faire avancer votre “pour”, faites-en l’éloge le plus souvent possible, ne dites pas pourquoi vous êtes contre, oubliez-le !

 

  • Pour devenir quelqu’un, imaginez que vous l’êtes déjà, votre subconscient ira dans ce sens et vous apportera le nécessaire pour vous accomplir, idem pour obtenir quelque chose, le subconscient est un outil fabuleux et très puissant pour celui qui sait s’en servir !

 

  • Pour atteindre vos objectifs; Dites ce que vous voulez, mais ne dites pas ce que vous ne voulez pas ! Le pouvoir des mots (selon l’utilisation) aide à construire et à réussir ce qu’on désire, tout comme il peut tout détruire et vous emmener vers nulle part, efforcez-vous de vous exprimer le plus justement possible pour vous faire entendre.

 

  • A votre fils ado par exemple; En constatant le désordre vous dites “c’est quoi tout ce bordel dans ta chambre ?” Dans cette phrase vous exprimez ce que vous ne voulez pas, (vous êtes sombre, vous allez éventuellement jurer quelques noms d’oiseaux et la chambre restera en désordre. Dites plutôt; J’aimerais que tu gardes ta chambre propre, range ta chambre s’il te plaît fiston ! Ici vous exprimez ce que vous voulez, (vous êtes clair, le message sera perçu différemment, effectivement il y aura beaucoup plus de chance pour que la chambre devienne propre.

 

  • Ou encore, ne dites pas “”Je vais encore échouer !” mais dites “Je vais tout faire pour réussir !”, Ne dites pas “Je ne me souviens de rien !” mais dites “Je veux me souvenir !”, Ne dites pas “Je n’ai pas de chance !” mais dites “La chance va me sourire !”. (Le facteur chance se provoque très souvent ainsi que la malchance), Ne dites pas “Je suis un raté !” mais dites “Je suis une réussite et je vais trouver qui je suis vraiment !”. Ne dites pas “Je ne sais rien faire, je suis nul !” mais dites plutôt “Je suis certain qu’il existe quelque chose en moi que je sais faire de mieux que les autres !” Ne dites pas “Je ne suis pas très cultivé !” mais dites ” Je veux me cultiver !”. Ne dites pas  “Quel temps de chien ! ” mais dites “Chaque jour est un jour de chance !”. Ne dites pas  “Je suis laid ! ” mais dites “Je vais faire ressortir ce qu’il y a de mieux en moi !” Etc…

L’esprit subconscient.

Trop peu de gens le connaissent, probablement parce qu’il constitue la portion immergée de l’iceberg, celle que l’on ne voit pas, puisque le subconscient travaille sans que vous vous en aperceviez.

Le subconscient occupe pourtant une place neuf fois plus grande que le conscient dans le fonctionnement de notre corps et dans la réalisation de nos objectifs. Pour tout dire, c’est le subconscient qui gère les actions que nous posons sans avoir à y penser, qu’elles soient bonnes ou mauvaises :  faire battre le cœur au rythme approprié à l’activité en cours ; guérir une blessure ; conduire une voiture en pensant à autre chose ; vous envoyer le signal de la faim pour vous indiquer le besoin de manger ; fumer une cigarette par habitude ; devenir stressé devant une foule ; avoir peur des reptiles ou toute autre action involontaire du corps ou de l’esprit.

Le subconscient est en partie programmé dans notre code génétique dès notre naissance (instinct ou connaissances innées) et en partie programmé à partir des événements que nous vivons tout au cours de notre vie ainsi que des gestes et paroles que nous répétons pendant plus de vingt-et-un jours (connaissances acquises).

Toutefois, il est heureusement possible de programmer ou de reprogrammer notre subconscient pour nous aider à réaliser nos objectifs, pour modifier positivement son caractère ou pour nous permettre de nous débarrasser de nos mauvaises habitudes.

Essentiellement, notre succès dépend de la qualité de notre programmation mentale subconsciente.

Dr William James

3 commentaires
  1. Lunec Squar dit

    Pétard d’arrosoir ! ! ! De par ma chandelle verte ! Cache moi ce “sein” saperlipopette” ! Mais sacré nom d’un ch’val ! Mario viens ici !!! Lapsus involontaire, mais non révélateur pour le mot “saint” au lieu de “sain”. Mais bon sang mais c’est bien sûr ! Il me vient une idée, une vision, une apparition soudaine ! (qu’il est rusé ce Mario !), finalement fais comme tu veux pour ce “saint”)

    Par ailleurs, (à transmettre); Très bon l’infographiste pour le choix des images toujours très pertinentes. Et encore bravo à toi pour la qualité de ton travail ! Bonnes fêtes de fin d’année à tous ! A bientôt Cap’tain Mnémo ! J’ai encore beaucoup de taf qui m’attend, quelques articles à publier avant l’année prochaine et crois-moi tu n’as pas fini d’entendre parler de moua ! Fallait pas faire ça tu vois (jeretiens.net), il est beau le résultat !

    1. Sam dit

      Héhé merci, je prends les deux compliments car j’alterne les deux casquettes sur le site ;)

      Bonnes fêtes et toujours au plaisir de te lire !!!

  2. Sam dit

    Haha mais tu donnes un truc pour apprendre à tricher au détecteur de mensonges !! La fameuse technique d’association de: “as-tu tué le colonel Moutarde” en “aimes-tu la tarte aux épinards”, à force d’associer la première question à la seconde, le “non” sera tip top véridique aux aiguilles de la machine !

    Et en moins machiavélique, cela me fait penser à toutes les insultes et jurons qui nous sont parvenues grâce à la littérature mais déjà épurés du mot “Dieu” que l’on ne pouvait prononcer. Toutes remplacées par “bleu” comme “Par bleu ! Palsambleu ! Morbleu !” etc. etc. !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

vel, ut commodo fringilla elementum risus. accumsan