Les vingt jours et les Cent-Jours

1

Les vingt jours et les Cent-Jours

Suite à la prise de Paris les 30 et 31 mars 1814 par la coalition européenne menée par l’Empire Russe, le Royaume de Prusse, l’Empire d’Autriche, le Royaume de Bavière, le Royaume de Wurtemberg et le Grand-Duché de Bade, Napoléon se retire sur l’île d’Elbe, entre la Corse et la Toscane.
Il tente de reprendre le pouvoir moins d’un an plus tard, lors de la fameuse campagne des Cent-Jours.

Il met 20 jours pour faire le trajet de Golfe Juan (il part le 1er Mars) à Paris (il arrive le 20 mars 1815).

Il parvient à garder le pouvoir pendant 100 jours, avant d’abdiquer une seconde fois le 22 juin 1815, suite à la cuisante défaite de Waterloo.

Pour bien situer cela dans le temps et retenir toutes ces dates, souvenez vous que: « Les Cent-Jours encadrent le printemps 1815 » : 20 mars – 22 juin.

Nous pouvons dire que, Napoléon débarque le 1er mars à Golfe Juan. Il met 20 jours pour gagner Paris et y arrive le 20 mars, à la veille du printemps. Il reprend le pouvoir le temps d’un printemps, avant d’abdiquer le 22 juin 1815.

Napoléon quittant l'Île d'Elbe, peinture de Joseph Beaume (1836).
Napoléon quittant l’Île d’Elbe, peinture de Joseph Beaume (1836).

1 commentaire

Commenter