Émonder et élaguer

Quel est le sens du verbe émonder ? Que veut dire élaguer ? Et monder dans tout ça ? Découvrez les subtilités de la langue à travers cet article passionnant qui vous plonge au cœur de la signification des mots et de leur étymologie !

Intéressons-nous à deux mots d’étymologie différente mais qui dans le Larousse possèdent une définition quasi similaire: émonder et élaguer.
Les deux verbes s’utilisent dans plusieurs contextes, eux aussi similaires: celui de l’entretien des arbres et celui du nettoyage (ou de la réécriture) d’un texte.
Mais… ce n’est pas tout !

Émonder

L’étymologie d’émonder est issue du latin emundare qui signifie purifier ou nettoyer. Emundare lui-même est composé du préfixe e et du verbe mundare qui signifie nettoyer. De mundare est issu un synonyme de émonder: monder.

Émonder s’utilise dans deux contextes communs et dans des contextes spécialisés.
De manière commune émonder signifie:

  • En foresterie, il s’agit du nettoyage d’un arbre, plus précisément de ses branches inutiles, de la mousse ou du lichen qui pousse dessus, des plantes parasites ou toxiques, etc.
  • En cuisine, il s’agit d’enlever la peau des amandes ou des tomates (après les avoir fait blanchir, c’est-à-dire après les avoir plongées quelques secondes dans l’eau bouillante).

Spécifiquement parlant, émonder peut désigner trois choses:

  • Du point de vue militaire, c’est tout simplement neutraliser l’ennemi.
  • Du point de vue des mathématiques et de l’informatique, il s’agit de rendre accessible et co-accessible un automate.

En métallurgie, émonder signifie éplucher avec soin et battre le fer défectueux pour en faire un moule.

Par extension, émonder peut également s’employer dans l’idée de nettoyer un texte, de l’aérer, de le rendre plus lisible.

Monder

Comme nous l’avons vu dans l’étymologie, émonder a un synonyme utilisé notamment en cuisine: le verbe monder.

Monder offre une certaine précision dans différents contextes:

  • En cuisine donc, c’est plonger un aliment (légume, fruit), dans l’eau bouillante pour le peler. On monde des amandes, de l’orge, des tomates, etc.
  • Monder peut également indiquer l’action d’enlever l’écorce des plantes pour les nettoyer.
  • Au sens littéraire, monder est synonyme de purifier (se purifier).
  • Enfin, en argot monder signifie changer la litière des animaux.

Dans le cadre de l’épluchage culinaire, voir aussi les subtilités entre écaler et écailler.

Élaguer

L’étymologie d’élaguer vient du haut allemand lah, précédé du préfixe “é” qui signifie incision des arbres. Par assimilation  ce mot s’est transformé avec le mot large, qui a donné: élaguer.

Élaguer s’emploie principalement dans deux contextes:

  • En foresterie, élaguer signifie enlever les branches jusqu’à une certaine hauteur ou éclaircir en coupant ou retirant une partie des branches.
  • Au sens figuré, élaguer s’emploie pour désigner toute partie retranchée d’un texte de ce qui l’allonge inutilement ou le dessert. Élaguer c’est rendre un texte moins lourd, plus aéré, plus lisible.

Différence de sens entre élaguer et émonder

Élaguer et émonder n’indiquent pas le même degré de précision. Comme le souligne le Littré, élaguer c’est retrancher tandis que émonder c’est rendre net.
Un arbre est élagué pour être débarrassé de branches qui le surchargent tandis qu’un arbre est émondé pour d’une part retirer les branches superflues ou nuisibles mais aussi pour lui changer son aspect. L’élagage se réalise principalement à l’intérieur de l’arbre tandis que l’émondage a lieu a l’extérieur, à la cime, et à l’extrémité des branches.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

felis dictum porta. fringilla mattis ut