Différence entre mutation et variation génétique

Les changements dans la séquence nucléotidique au niveau de l’ADN ou de l’une des paires de bases sont connus sous le nom de mutation génétique, tandis que la variation génétique est la façon dont les individus d’une espèce varient de l’un à l’autre. La variation peut être due à des changements dans la séquence nucléotidique comme des insertions, des délétions, tout réarrangement génétique ou tous facteurs environnementaux.

L’ADN et l’ARN se composent des bases A, C, G et T, et leurs combinaisons forment la séquence de la protéine. Ces séquences de protéines sont responsables des variations dans les organismes vivants. La légère différence dans la séquence rend un individu distinct de l’autre, si le changement se produit au sein de l’espèce d’une population, c’est la mutation, tandis que si le changement se produit au sein de la population, c’est la variation.

Les deux termes sont associés l’un à l’autre et sont considérés comme la raison principale des processus d’évolution de l’espèce, de la population ou de la communauté. Les mutations et les variations jouent également un rôle crucial dans l’adaptation d’un groupe d’organismes à l’environnement et sont utiles à la survie.

Dans cet article, nous explorerons la différence entre les deux termes qui sont mutation et variation avec un résumé de ceux-ci et de leurs types.

Qu’est-ce qu’une mutation génétique ?

La mutation génétique est un changement spontané qui se produit au niveau du génome d’un organisme. Elle peut se produire dans les cellules germinales ou les cellules somatiques. Si elle se produit dans une cellule gamète ou gonadique, elle est transmise à une génération ultérieure, ce qui n’est pas le cas pour la mutation qui a lieu dans les cellules somatiques ou germinales.
Les mutations entraînent un changement dans la séquence d’ADN, qui peut être dû à des radiations nocives, des facteurs environnementaux, des fumées ou des erreurs lors de la réplication de l’ADN.

Bien que les mutations au cours de la réplication cellulaire soient souvent reconnues par la cellule et soient résolues, certaines mutations ont le potentiel de causer des dommages et de devenir la mutation fixe. Ces mutations fixes sont héréditaires.
Si des mutations affectent l’activité du gène, cela peut également causer un cancer.

La mutation héréditaire ou chromosomique est la mutation qui se produit dans la cellule germinale d’un ovule (femelle) ou d’un spermatozoïde (mâle), un tel changement génétique est transféré ou porté dans la nouvelle cellule vivante et de division du nouvel organisme en développement. Les mutations chromosomiques jouent un rôle plus important dans la modification du génome à mesure que les changements sont apportés pendant le processus de méiose.

Les mutations chromosomiques sont de différents types, qui peuvent être des anomalies numériques et structurelles. Les anomalies numériques sont de deux types d’aneuploïdie et de polyploïdie, tandis que les anomalies structurelles couvrent cinq types: délétions, inversions, translocations, formation d’anneaux.
En dehors de cela, il existe également des mutations liées au sexe, qui sont liées aux mutations des chromosomes sexuels.

Certaines mutations sont bénéfiques et ont un impact positif sur l’organisme, elles aident l’individu à s’adapter aux situations de l’environnement, tandis que d’autres mutations peuvent être nuisibles et attirer les troubles et maladies.

Qu’est-ce qu’une variation génétique ?

La variation génétique est le terme utilisé pour cibler les traits distinctifs entre les différents organismes, comment ils varient d’un organisme à l’autre, des poils aux ongles (phénotype), des mains aux mains, des hauteurs, des couleurs aux formes corporelles, etc. Il décrit la séquence d’ADN qui varie d’un génome à l’autre, comment les organismes vivants sont uniques les uns par rapport aux autres.

Les variations aident à changer et à surmonter les populations en fonction de l’évolution de l’environnement. Ces variations aident l’individu à survivre et à produire plus de choses de sa propre espèce, transmettant ainsi les variations aux générations suivantes. Les variations sont le principal moyen pour le processus des sélections naturelles, car elles éliminent le facteur qui entrave le chemin de la variation.

Les variations environnementales ou des variations dans la population sont dues à des changements dans l’organisme, tandis que les variations génétiques sont transférées d’une génération à l’autre. Si la variation continue d’une génération à l’autre et qu’il y a une légère différence entre deux organismes, on parle de variation continue, alors que si la variation ne se poursuit pas dans la génération suivante, on parle de variation discontinue.

Différences entre mutation et variation

Les points suivants sont importants pour différencier la mutation et la variation :

  • La mutation est le changement naturel et permanent, causant des changements dans l’ADN ou la séquence génétique de tout organisme vivant. Ces changements peuvent être petits ou importants, ce qui peut affecter l’ensemble des gènes ou des chromosomes.
    La variation ou variation génétique, quant à elle, est se réalise dans les groupes ou la population et est observée dans les gènes ainsi que dans les allèles. Elle peut être due à des facteurs environnementaux et intensifier le processus de sélection naturelle. La variation peut apporter des changements évolutifs.
  • Les mutations affectent les organismes individuels, alors que des variations sont observées entre les individus, les groupes ou les populations d’un organisme.
  • Les agents responsables des mutations sont la fumée, les produits chimiques, les radiations ionisantes, les rayons radioactifs, les mutagènes chimiques ou les rayons X, alors que les variations sont dues aux mutations génétiques, aux recombinaisons génétiques, à la dérive génétique, au flux génétique, aux facteurs environnementaux.
  • Les mutations germinales ou héréditaires ou fixes ou stables ou chromosomiques et les mutations somatiques ou acquises ou dynamiques ou instables sont les types de mutations tandis que les variations environnementales, génétiques, continues ou discontinues sont les différents types de variations.

Les mutations et les variations peuvent varier d’un gène à l’autre, d’un organisme à l’autre et il faut se concentrer davantage dans ce domaine afin d’effectuer des recherches précises et de mesurer la fréquence des mutations et des variations que subit un individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.