Pays contribuant à l’EUROFOR et l’EUROMARFOR

Le blason de l'Eurofor
Le blason de l’Eurofor

L’Espagne, l’Italie et la France (et le Portugal un an plus tard) ont joint leurs forces en 1995 pour créer l’EUROFOR (Force d’intervention rapide européenne) et l’EUROMARFOR (Force maritime européenne).
L’idée de ces pays de l’Union Européenne est d’armer une force terrestre et une force maritime non permanente dans le but de pouvoir réagir de manière défensive à toute agression extérieure.
Le principe suivi est celui du réservoir de forces armées, de garnisons prêtes à être mobilisées.

L’Eurofor est dissout en 2012 tandis que l’Euromarfor existe toujours.
L’Eurofor a été impliquée en Albanie en 1999, au Kosovo en 2000, en Macédoine en 2003 ou encore en Bosnie-Herzégovine en 2006 mais n’a jamais combattu en tant que corps constitué. L’Eurofor a toujours été impliqué dans des alliances avec d’autres États-majors.

L’Euromarfor a réalisé de nombreuses missions en Méditerranée, dans l’Océan Indien, et a coopéré avec les pays du Maghreb (Algérie, Maroc).

Pour retenir les pays de l’Eurofor et de l’Euromarfor, pensez à PIFE ou à “en plein dans le pife*”

Pour: Portugal, Italie, France, Espagne.

1 commentaire
  1. Igloo dit

    Ces forces armées sont-elles vraiment pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

risus. venenatis, nec Lorem justo felis dictum odio ut