Quels sont les neuf arts majeurs ?

Les 9 arts majeurs

Depuis l’antiquité l’Homme cherche à classer et à classifier les arts. Majeurs ou mineurs ? Difficile de définir ce qui est et ce qui n’est pas artistique.
Ce sont tantôt neuf arts, tantôt sept arts, sont mis en avant.

A travers cet article, découvrez l’évolution de la classification des arts à travers les âges, leur synthèse dans un tableau, leur illustration dans une image schématique, et en bonus, une vidéo d’anthologie tout en bas de la page !

Durant l’Antiquité grecque, on s’accorde à parler de neuf arts, relatifs aux (ou inspirés par les) neuf muses.
Pour rappel, les muses sont les filles de ce polisson de Zeus et de notre chère déesse de la mémoire Mnémosyne (d’où nous viennent les mots mnémotechnie, mnémonique, mnémotechnique, eh oui !).
Les neuf arts parrainés par les muses sont respectivement, et à l’époque, l’éloquence et la poésie épique (Calliope), l’histoire (Clio),  la poésie lyrique et chorale (Érato), la musique (Euterpe), la tragédie (Melpomène), la rhétorique (Polymnie), la danse et le chant choral (Terpsichore), la comédie (Thalie) et l’astronomie (Uranie).

Les muses inspirent ces arts, très axés autour des lettres, de la musique, des arts vivants.
A cette époque, les activités de construction (comme l’architecture), représentatives ou visuelles (sculpture, dessin, etc.) ne sont pas considérées comme artistiques.

Durant le Moyen-Âge, on ne distingue pas les sciences des arts. Ce groupe de connaissances et de réalisations était imbriqué dans deux modules éducatifs nommés trivium et quadrivium constituants les arts libéraux.
Le trivium comporte trois disciplines: la rhétorique, la grammaire et la dialectique. Ce groupe de savoirs est destiné aux arts du langage.
Le quadrivium comporte quatre disciplines: l’arithmétique, la géométrie, l’astronomie et la musique. Ce groupe est destiné à l’apprentissage des sciences des nombres.

Parallèlement aux arts libéraux, existent les arts mécaniques qui concernent les activités qui transforment une matière par les artistes ou les artisans. Dans ce groupe, sont donc classés au même titre l’architecture, la sculpture, la peinture, l’orfèvrerie ainsi que la draperie, la sidérurgie, la verrerie, la coutellerie et l’épicerie.

Jusqu’au XIXème siècle, les arts continuent d’être listés, tantôt en fonction des corps de métier, tantôt en fonction de leur nature et de leur signature (un artiste est quelqu’un qui signe son œuvre à la Renaissance).
Le philosophe allemand Hegel décide de classer les arts en fonction de critères: ceux de l’expressivité et de la matérialité. Il réalise une liste allant de l’art le moins expressif mais le plus matériel à l’art le plus expressif mais le moins matériel: Architecture, sculpture, peinture, musique et poésie.

Au XXème siècle, quatre arts se rajoutent à cette liste pour former les neuf arts majeurs que nous connaissons aujourd’hui, à l’instar des neuf muses de l’antiquité.

Numéro Type
 1er art  L’architecture
 2ème art  La sculpture
 3ème art  Les arts-visuels (peinture et dessin)
 4ème art  La musique
 5ème art  La littérature et la poésie
 6ème art  Les arts de la scène (théâtre, danse, mime, cirque)
 7ème art  Le cinéma
 8ème art  Les arts médiatiques (télévision, radio, photographie)
 9ème art  La bande-dessinée
De gauche à droite et de haut en bas: La Cité Radieuse du Corbusier (Architecture), Le Baiser de Rodin (Sculpture), Pêcheurs en mer de Turner (Peinture), La flûte enchantée de Mozart (Musique), Reconnais-toi d'Apollinaire (Poésie), Les masques de la Tragédie et de la Comédie (Théâtre), Shawshank Redemption de Frank Darabont, Portrait de Che Guevara par Alberto Korda (Photographie), Gaston Lagaffe de Franquin (Bande dessinée).
De gauche à droite et de haut en bas: La Cité Radieuse du Corbusier (Architecture), Le Baiser de Rodin (Sculpture), Pêcheurs en mer de Turner (Peinture), La flûte enchantée de Mozart (Musique), Reconnais-toi d’Apollinaire (Poésie), Les masques de la Tragédie et de la Comédie (Théâtre), Shawshank Redemption de Frank Darabont, Portrait de Che Guevara par Alberto Korda (Photographie), Gaston Lagaffe de Franquin (Bande dessinée).

Aucun consensus n’a encore été trouvé pour ajouter un dixième art.
D’ailleurs, la notion d’art ne fait pas toujours l’unanimité ! Pour anecdote, rappelons le vif échange entre Serge Gainsbourg et Guy Béart autour de la chanson, considérée par Gainsbourg comme art mineur car ne requérant pas d’initiation.
Pour revoir ce moment d’anthologie, voici la vidéo archivée par l’INA:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sam Zylberberg

18 réflexions au sujet de “Quels sont les neuf arts majeurs ?”

  1. Je ne serai sans doute jamais d’accord avec cette volonté de classer les arts en arts majeurs et arts mineur. Bien que je considère la remarque de Gainsbourg, (disant qu’un art majeur nécessite une initiation contrairement aux arts mineurs), comme l’une des plus intéressantes que j’aie jamais entendue pour justifier cette classification, elle ne tient pas debout, en tous cas si on la compare à ce qui est classé dans les arts mineurs ! Je défie quiconque de me prétendre que les arts suivants, classés comme arts mineurs ou en tous cas absents de la liste des arts majeurs de Hegel de votre article, ne nécessitent pas une initiation pour être pratiqués : l’art du vitrail, la tapisserie, le travail de l’émail ou du cristal, la marqueterie, la joaillerie, la menuiserie, la coiffure, la parfumerie, etc, etc.

    Je trouve bien présomptueux de vouloir classer les arts en arts majeurs et arts mineurs. Et en cela, je rejoins totalement l’avis de feu Guy Béart. Surtout que selon les époques, les cultures et même les personnes, cette classification varie tout le temps! Votre article lui-même en témoigne ! Si certains arts sont en effet immédiatement abordables, ils nécessitent cependant tous un long apprentissage pour atteindre au stade de l’œuvre d’art authentique! Et contrairement à ce que pense Gainsbourg de ses œuvres, certaines sont bel et bien des œuvres d’art majeures. Si je n’approuve pas certains aspects de sa personnalité, bien visibles dans la vidéo ci-dessus (notamment son arrogance, son esprit négatif et désabusé, ses habitudes autodestructrices, sa manie de se moquer de toute personne qui n’est pas d’accord avec lui, son manque de respect envers les autres, etc.), je le considère par contre comme un artiste majeur (tout comme Guy Béart d’ailleurs !) et je considère la chanson populaire comme un art majeur aussi. Elle touche d’ailleurs le cœur et l’âme souvent de bien plus de gens que certains arts dits “majeurs”, en particulier l’architecture, à laquelle bon nombre de gens sont indifférents. Et considérer “La Cité Radieuse” du Corbusier comme une œuvre d’art, est, selon moi, totalement abusif. Mais encore une fois, tout est question de point de vue, et je comprends que certaines personnes, en particulier les architectes eux-même, la considère comme telle.
    Je suggère à tous ceux qui liront ceci de plaider pour qu’on abandonne définitivement cette classification d’arts majeurs et mineurs, que personnellement, je trouve totalement idiote.

    Répondre
    • Ce qui différencie l’ART MINEUR DE L’ART MAJEUR, c’est la finalité obtenue.
      L’aveugle, sourd, muet, et con, ne verra jamais les différences.

      Répondre
      • “Cher” Mr. Galea,
        Celui qui qualifie de “cons” les personnes qui ont tout simplement un avis différent du sien, est bien souvent celui qui est con, justement. Quand on est intelligent et ouvert, on accepte aisément que les autres puissent avoir un avis différent du nôtre, ce qui fait tout l’intérêt de la discussion avec les autres, justement. Car les différences sont une richesse. Seuls les sectaires ne comprennent pas cela. Et le sectarisme n’a jamais été une preuve d’intelligence, bien au contraire !

        Pour votre information, sachez que je suis très, très loin d’être “aveugle, sourd, muet, et (encore moins) con”.
        Si j’étais aveugle, je ne pourrais pas vous lire. J’écoute énormément de musique, ce qui serait difficile si j’étais sourd. Si vous étiez en face de moi, vous constateriez aisément que je ne suis pas muet. Par contre, vu que je fais 1 m 85 et pèse 95 kilos de muscles, c’est sans doute vous qui deviendriez soudainement muet, sinon, nettement moins arrogant. Quant à être con, ce serait impossible étant donné que je suis détenteur d’un Master II en science, entre autres diplômes.
        Par contre, votre affirmation “Ce qui différencie l’ART MINEUR DE L’ART MAJEUR, c’est la finalité obtenue.” m’intéresse. Comme je donne toujours une seconde chance aux gens qui dérapent, je vous propose ceci : montrez-moi que vous n’êtes pas le “con” de l’histoire en me présentant vos excuses d’avoir été injurieux envers moi, et en développant votre affirmation de manière respectueuse et non agressive, au lieu de me balancer des insultes sans aucune raison valable !
        Je vous souhaite malgré tout une excellente année 2021.

        Répondre

Laisser un commentaire