Les 5 anciens comptoirs français de l’Inde

Les anciens comptoirs français en Inde

Plan de Pondichéry
Plan de Pondichéry, 1705, Compagnie des Indes.

Les comptoirs français forment un ensemble de territoires de 513 km² situés sur les côtes indiennes et constituant une colonie française dont la capitale était Pondichéry.
Le premier des comptoirs a été Surat, en 1668.
Les cinq principaux comptoirs ont été respectivement fondés en 1674 pour Pondichéry, 1686 pour Chandernagor, 1721 pour Mahé, 1725 pour Yanaon et 1739 pour Karikal.

Pour mémoriser les cinq comptoirs français en inde, il suffit de retenir l’astuce proposée par Th. Martin: “Ya ka chan ma pon !”

Nous avons donc :

Ya ==> Yanaon
Ka ==> Karikal
Chan ==> Chandernagor
Ma ==> Mahé
Pon ==> Pondichéry

… Ou le moyen mnémotechnique proposé par Denis LM:

“Il n’y a qu’à chanter la Marseillaise sous les ponts”
Pour: Yanaon, Karikal, Chandernagor, Mahé, Pondichery.

Enregistrer

Sam Zylberberg
Les derniers articles par Sam Zylberberg (tout voir)

13 réflexions au sujet de “Les 5 anciens comptoirs français de l’Inde”

    • Bonjour Cath,

      Parce qu’il s’agissait d’une installation côtière coloniale à vocation commerciale (par opposition à la vocation coloniale de peuplement d’une région). Ce sont généralement des places fortes, avec les défenses tournées vers la mer (et non vers les terres), plus faciles à administrer et à gérer, permettant de charger/décharger rapidement les marchandises sur les bateaux.

      Ce concept urbanistique et colonial prend le nom de comptoir commercial.

      Au plaisir,

      Sam

      Répondre

Répondre à ANAIS Annuler la réponse