Types spectraux du plus chaud au plus froid

0
Les types spectraux illustrés
Les types spectraux illustrés

Les étoiles émettent de la lumière, donc de l’énergie. Cette énergie se répartit en fonction de sa longueur d’onde et de sa chaleur. Cette répartition s’appelle le spectre.
Le type spectral d’une étoile permet de classer les étoiles en fonction de leur température, des types les plus chauds aux plus froids, en leur attribuant une lettre (et un chiffre entre 1 et 10)
Plus l’étoile est chaude, plus son spectre contient des radiations bleues. Plus l’étoile est froide, plus son spectre contient de la lumière rouge.
Il existe sept types spectraux dits “classiques” et deux types spectraux, découverts récemment pour catégoriser des étoiles encore plus froides. Il s’agit respectivement de OBAFGKM et de L et T.

TypeCouleur Température
 O Bleue Supérieure à 25.000 degrés Kelvins
 B Bleue-blanche Comprise entre 10.000 et 25.000 degrés Kelvins
 A Blanche Comprise entre 7500 et 10.000 degrés Kelvins
 F Jaune-blanche Comprise entre 6.000 et 7500 degrés Kelvins
 G Jaune Comprise entre 5.000 et 6000 degrés Kelvins
 K Jaune-orange Comprise entre 3500 et 5000 degrés Kelvins
 M Rouge Comprise entre 1300 et 3500 degrés Kelvins
 LRouge très foncé Comprise entre 1300 et 2000 degrés Kelvins
 TPratiquement pas d’émission de lumière Inférieure à 1300 degrés Kelvins (pouvant aller jusqu’à 873 degrés Kelvins)

 

Voilà un truc mnémotechnique pour retenir les différents types spectraux standards transposés dans une phrase, en anglais (facile à mémoriser) ou en français (moins compréhensible):

 

Oh, ba fine girl, kiss me ! / Observez bien au firmament : grandiose kaléidoscope multicolore !
Pour: OBAFGKM.

Pour l’intégralité des types spectraux (avec L et T, donc), préférez cette phrase: Oh be a fine girl kiss my lips tenderly !
Pour: OBAFGKM, L, T.

 

 

Commenter