Comment mémoriser facilement vos chiffres à l’aide des consonnes ?

Cet ingénieux système de mémorisation des chiffres en passant par les mots a été inventé par Pierre Hérigone (mathématicien et astronome français) en 1634.

Cette méthode consiste à associer une consonne à chacun des chiffres entre lesquelles on ajoute des voyelles pour formuler des mots du vocabulaire courant.

Table des chiffres/consonnes de 0 à 10 :

1 = t

la barre verticale du t rappelle le 1

2 = n

parce qu’il possède deux jambes

3 = m

puisqu’il présente trois jambes

4 = L

sa forme majuscule L rappelle celle du 4

5 = S

car il lui ressemble

6 = b

car il lui ressemble

7 = r

par comparaison de forme

8 = f

comme le 8, il a deux boucles quand on l’écrit à la main

9 = g

sa forme fait penser à celle du 9

0 = c

parce que si l’on réunit les deux extrémités de C on obtient un zéro

 

Le but de cette technique est de construire des mots pour retenir les nombres.
Les chiffres sont représentés par les consonnes.
Les voyelles ne comptent pas.
Les lettres qui ne sont pas utilisées dans la table non plus.

Exemple :

– 10 devient toc (tic, tac)
– 24
devient nul (Nil)
– 40
devient Lac (ou Luc)
– 50
devient sec (ou sac, suc)
– 89 devient fugue (ou figue)
– 170 devient truc (ou troc, trac)
– 567
devient sabre
– 6715 devient abruties
– 8420
devient flanc
6417295 devient baltringues
51931512 devient stigmatisation
– 0289764321 devient configurablement
– 203325764321 devient incommensurablement
– 210251112244321
devient anticonstitutionnellement
– 45 6417295 57 4 24 devient » Les baltringues sur le Nil.

À vous de jouer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.