Amener ou emmener ?

Les verbes amener et emmener sont souvent confondus de par leur proximité paronymique, c’est-à-dire qu’ils ont une proximité orthographique et une proximité à la prononciation.

Comprendre ces verbes et leur signification permet de ne plus les confondre à l’usage.

Amener signifie mener ou conduire quelque chose d’animé (une personne ou un animal) quelque part.

Dans la majorité des cas, amener est suivi d’un complément qui désigne un individu ou un animal: on amène donc un chat chez le toiletteur, on amène un ami à la piscine, etc. Amener peut aussi être utilisé dans le sens de transporter quelqu’un ou quelque chose vers un autre lieu ou jusqu’à une autre personne. On peut donc aussi dire que le pétrole est amené par les oléoducs ou que les marchandises sont amenés par bateau.

Emmener veut dire faire quitter un lieu à un être animé en l’entraînant avec soi.
Pour bien saisir la nuance entre l’usage de emmener et de amener, il faut s’intéresser au préfixe em- qui insiste sur le point de départ, l’endroit que l’on quitte.
A l’inverse du verbe amener qui sous-entend que l’on quitte la personne que l’on amène quelque part; le verbe emmener suppose que l’on reste avec.
On parle donc d’emmener son chien en promenade ou encore d’une personne emmenée au cinéma avec soi.

Pour ne plus confondre les règles d’utilisation et correctement utiliser amener ou emmener, quelques moyens mnémotechniques existent !
L’idée est d’associer l’idée d’aller avec ou plus subtilement de ne pas quitter la personne emmenée et pour ce faire, on peut penser au mot emménager qui est proche du verbe emmener en termes de graphie et de sonorité et il suffit de l’associer à l’envi: on emmène l’emménagement, ou plus simplement emmener – emménager – avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.