Les couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires
Les couleurs complémentaires constituent l’ensemble formé par une couleur primaire et une couleur dérivée dont le mélange optique est le blanc.

En peinture, une couleur complémentaire, c’est la couleur qu’il faut rajouter à une autre afin d’obtenir du noir. Ces deux couleurs sont le plus directement opposées.
La couleur complémentaire d’une couleur chaude, sera généralement une couleur froide. A l’inverse, la couleur complémentaire d’une couleur froide sera généralement une couleur chaude.
Le concept de couleur complémentaire est l’idée que deux couleurs se renforcent mutuellement en faisant ressortir l’une et l’autre, renforçant leur teinte.
Par exemple, le jaune ressortira mieux avec du violet, et le violet sera renforcé par le jaune.

 

Le truc mnémotechnique est le suivant:
Le jaune primaire est la couleur complémentaire du violet          J Vi
Le bleu cyan est la couleur complémentaire de l’orange             B O
Le rouge magenta est la couleur complémentaire du vert.          R V

On peut s’en souvenir grâce à la phrase “J’y vis le beau Hervé

5 commentaires
  1. Daniel dit

    Du blanc dans votre hypothèse de tout à 256

  2. patrick dit

    Lumière magenta (lumière blanche forte intensité filtrée par un filtre magenta) + Lumière rouge (lumière blanche forte intensité filtrée par un filtre rouge) = ?

  3. patrick dit

    lumière magenta (rouge d’intensité 256 +bleu d’intensité 256) + lumière rouge (intensité=256) = ?

  4. Aquarius dit

    le magenta c’est le rouge primaire si je ne me trompe ? donc magenta + rouge ? rouge ? ou quelle nuance de rouge ?
    sois plus précis =)

  5. patrick dit

    C’est intéressant. Seulement, j’ai une question à poser si vous le permettez:
    Dans la synthèse additive des couleurs, lorsqu’on superpose une lumière magenta avec une lumière rouge, ça donnera quoi comme résultat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

facilisis leo. suscipit Aenean massa non velit, efficitur. Donec tempus ipsum