Élements caractéristiques des pathologies psychiatriques

Monomane de l'envie, Géricault
La Monomane de l’envie, peinte par Théodore Géricault vers 1821, représente une femme qui entre dans un délire paranoïaque et qui a des convulsions lorsqu’elle ressent l’envie.

Le délire peut être expliqué comme une perturbation du fonctionnement de la pensée.
Afin de retenir la sémiologie de base du délire, il suffit de mémoriser le mot Tomate.

T: Thème (ce que raconte le patient)
O: Organisation (systématisé, secteur, réseau)
M: Mécanisme (intuitif, automatisme mental, illusions, interprétatif, hallucinatoire,…)
A: Adhésion au délire (déni du sujet ou capacité de critiquer son délire)
T: Thymie (normothymie, hypo ou hyperthymie)
E: Émotions

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

sed nunc Aliquam ut mattis adipiscing elit. libero