Qui a écrit la Case de l’Oncle Tom ?

Certaines choses n’ont jamais voulu entrer dans ma mémoire ! Le nom de l’écrivaine américaine Harriet Beecher Stowe a longtemps taquiné ma culture générale en restant sur “le bout de ma langue”.

Bien que, parvenant à me souvenir que “la Case de l’Oncle Tom” fut publié sous forme de feuilleton en 1852 (mémoire des dates oblige), me remémorer le nom de son auteure fit partie de mes hantises !

Je me suis donc trouvé dans l’obligation de créer mon propre mnémo pour me rappeler du nom de cette femme de lettres une fois pour toutes !

Harriet Beecher Stowe, Harriet Beecher Stowe, Harriet Beecher Stowe, Harriet Beecher Stowe: même en le martelant cela ne se fixait pas !

J’ai alors opté pour la concoction d’une phrase basée sur son nom et sur des sonorités toutes proches. Cocasse et facile à retenir, peut-être motivé par ma propre faim, j’ai songé au cri-gargouilli suivant: “Aux rillettes bien chères, stop !” ou à sa variante au bar: “Une rillette ! Bien cher Sto !”

Depuis, plus aucun problème ! Il m’était plus simple de penser aux rillettes et d’y attacher les informations Harriet Beecher Stowe que de mémoriser le nom “par cœur”.

Décortiquons rapidement: Aux rillettes (Harriet), Bien chères (Beecher), Stop (Stowe) ou Une Rillette (Harriet), Bien cher (Beecher), Sto (Stowe).

Élisa raconte à Oncle Tom qu'il a été vendu à Augustin St. Clare, elle décide de fuir pour sauver son enfant. Illustration réalisée par Hammatt Billings pour la première édition en 1852.
Élisa raconte à Oncle Tom qu’il a été vendu à Augustin St. Clare, et qu’elle décide de fuir pour sauver son enfant. Illustration réalisée par Hammatt Billings pour la première édition en 1852.

 

5 commentaires
  1. Stain dit

    Elle a écrit d’autre trucs ?

    1. Sam Zylberberg dit

      La Case de l’Oncle Tom est son ouvrage le plus connu. Elle a publié quelques nouvelles, contes, et romans, comme Fleur de mai, la Clef de la Case de l’Oncle Tom, Soucis de la terre, Dred ou l’histoire du grand marais maudit, ou encore la fiancée du ministre, la vie intérieure ou la perle de l’île d’Orr.

  2. Judith dit

    Great post.

  3. Cilou dit

    Très amusant et utile :)

  4. k1000 dit

    Excellent ! Je suis sûre que tu connais son nom sans utiliser ton moyen mnémotechnique tellement tu as dû te triturer l’esprit pour le trouver ;-)
    Reste plus qu’à faire le même pour les Defoe et autres auteurs de l’époque qui ont écrit de grands classiques que l’on associe pas forcément facilement.
    En tout cas la Hariett, je ne l’oublierai pas de si tôt ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Curabitur libero. Praesent commodo suscipit quis, sed