Précédent ou Précédant ?

Jusqu’à aujourd’hui, la tradition du « poppy » persiste, en particulier au Royaume-Uni, où il serait mal vu qu’un homme politique fasse une apparition la semaine précédent le 11 novembre sans arborer son coquelicot.
(Lu dans Le Monde -> Pourquoi les Français portent-ils des bleuets le 11 novembre et les Britanniques des coquelicots ?)

Fauter entre l’utilisation de “précédent” et de “précédant” n’est pas sans précédent dans l’histoire du journalisme ! En voici la preuve, son explication, et un petit truc infaillible pour ne plus se tromper.

Précédent et précédant sont deux termes bien distincts.
Le premier est un adjectif verbal, le second le participe présent du verbe précéder.

Précédant, en bon participe présent, est invariable. Il réfère au verbe et peut s’employer avec un complément. Il convient de se poser la question “précédant quoi ?”. Dans notre exemple: la semaine précédant quoi ? -> Le 11 novembre.

Précédent, en bon adjectif s’accorde avec le nom auquel il se rapporte. Dans notre exemple, si l’on retire le complément (11 novembre), on pourrait parler de la semaine précédente. En revanche, il est impensable de parler de la semaine précédent le 11 novembre sans user du participe présent.

En plus de ces considérations grammaticales, un truc pour ne pas se planter simplissime est de tenter d’accorder la phrase au féminin, si ça passe, c’est la terminaison -ent qui est d’usage; si en revanche, la phrase sonne “bizarre”, préférez le participe présent.

3 commentaires
  1. MONTHEIL dit

    Merci de nous donner l’impression que c’est facile et de nous rendre plus intelligent (“ent”) ! Cela sent la passion du langage et de la transmission.
    Michel.

  2. lebron troll dit

    Un article sans précédent xD

  3. Smitha472 dit

    Ma précédente (et donc dernière) touche d’humour date de la semaine précédant le 7 avril.. cad le 1er !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

felis Praesent eleifend nec id et,