La mémoire qui flanche

0

Hier lors d’une balade au parc, avec Médor votre Labrador, vous avez vécu un de ces moments qui ne méritent pas de rester dans les mémoires. Et pour cause; alors que vous étiez assis sur un banc, laissant votre fidèle toutou batifoler dans l’herbe, voilà qu’une très charmante jeune fille se dirige vers vous et vous sourit comme si elle vous connaissait depuis toujours.

D’ailleurs même Médor a l’air de se souvenir d’elle, vue sa queue frétillante et la fête qu’il lui fait. Et vous qui n’arrivez pas à mettre un prénom sur ce joli visage (et tout le reste) … Comme le chantait Jeanne Moreau, vous avez la mémoire qui a flanché mon pauvre ami…
On pourrait aussi dire que vous avez eu un trou de mémoire, que vous n’avez pas une mémoire d’éléphant ou plutôt celle d’un poisson rouge. Mais il va falloir faire quelques devoirs de mémoire et l’entraîner pour qu’elle ne vous joue plus de tours quand un canon s’approche de vous !

La mémoire qui utilise les mêmes neurones que la perception et la compréhension est utile pour acquérir des savoirs et pour apprendre. Cette mémoire influence notre vie ; car elle peut se manifester dans certains de nos comportements : stress, goût pour certains aliments, façon de réagir à certaines émotions. C’est en général pendant le sommeil que la mémoire se fixe. Mais il faut aussi reconnaître que l’âge avançant, elle se fait plus distante même quand vous dormez beaucoup!…Euh…bien entendu, nous n’insinuons pas que vous êtes âgé. D’ailleurs la mémoire peut venir à manquer aussi suite à une grosse peur. Alors si vous n’avez pas un âge canonique, peut-être avez-vous eu peur du coup du canon ?

Le neuroscientifique Endel Tulving, en 1995, grâce à des méthodes scientifiques de hautes technologies, (notamment IRM), a mis en évidence que la mémoire individuelle se distribuait en plusieurs systèmes de mémoire ayant besoin les uns des autres pour bien fonctionner.
• La mémoire procédurale
• La mémoire perceptive
• La mémoire sémantique
• La mémoire de travail
• La mémoire épisodique

Collaborant ensemble les 5 systèmes remplissent les 3 fonctions de la mémoire : l’enregistrement des nouvelles informations (encodage), leur conservation (stockage) et leur récupération.

Nous venons de parler là de votre mémoire personnelle, mais il existe aussi une mémoire collective. C’est elle qui regroupe le vécu d’un groupe, d’une population. Cette mémoire collective est conservée grâce à des mémoriaux, des musées ou des traces écrites qui constituent une partie de la culture générale.
En ce qui concerne la mémoire des animaux et notamment de votre fidèle Médor, nous n’avons rien à dire, mais par contre notez que la structure du cerveau qui joue un rôle primordial dans la mémoire est l’hippocampe !

Commenter