Hirondelle et coccinelle

Pour retenir l’orthographe de ces deux noms d’animaux, il suffit de se dire que « l’hirondelle, comme la coccinelle, volent avec deux ailes. » (phonétiquement deux « l »)

Par ailleurs, l’hirondelle ne manque pas d’air (du moins autour d’elle), inutile donc de lui en rajouter plus.

De même, la coccinelle n’a pas de haine (phonétiquement deux « n »)… sauf pour les pucerons bien sûr !

Une hirondelle bleue
Une hirondelle bleue

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Praesent felis quis commodo accumsan mi, porta. Lorem ut odio non