Courir, mourir et nourrir

coureur essoufflé
Un coureur essoufflé

Dans une copie, le nombre de “r” de courir, mourir, ou nourrir est généralement aléatoire ! Voici un truc infaillible pour que vos élèves ou vos enfants ne se trompent plus jamais !

Les verbes courir et mourir ne prennent qu’un r :

En effet, quand on court on manque d’air (d'”r“) et on ne meurt qu’une fois…

Par contre le verbe nourrir prend 2r” car on mange plusieurs fois par jour.

Sam Zylberberg
Les derniers articles par Sam Zylberberg (tout voir)

1 réflexion au sujet de « Courir, mourir et nourrir »

Laisser un commentaire